Présidentielle française: Le Pen plagie un récent discours de Fillon

04 Mai, 2017, 13:55 | Auteur: Sue Barrett
  • Marine Le Pen et François Fillon le 20 avril 2017 à Saint Cloud près de Paris-POOL  AFP  Archives  Martin BUREAU

"Nos Alpes, qui nous ouvrent vers l'Italie notre sœur et, au-delà, l'Europe centrale, balkanique et orientale". Quinze jours plus tard, lors de son meeting lundi à Villepinte (Seine-Saint-Denis), Marine Le Pen, qui cherche à séduire l'électorat conservateur, a prononcé les mêmes phrases, quasiment au mot près, en louant à son tour "les frontières terrestres: les Pyrénées qui engagent la France dans cet immense ensemble qu'est le monde hispanique et latin".

Le compte Twitter de Ridicule TV, opposé à Emmanuel Macron et pro-Fillon, a réalisé un montage des deux discours. "Je pensais que François Fillon avait un programme un peu difficile à avaler, pour cela je lui avais envoyé des éléments de discours il y a plusieurs mois, sans doute ces éléments ont-ils plu aux équipes de Marine Le Pen pour les avoir repris", s'est-il réjoui au micro de France Info le 2 mai. Étrangement, comme s'il s'agissait d'un élément de langage en temps de crise, le vice-président du Fn Florian Philippot tient exactement les mêmes propos à l'AFP, invoquant un "clin d'oeil assumé à un bref passage touchant d'un discours sur la France" de la part "d'une candidate de rassemblement qui montre qu'elle n'est pas sectaire". Paul-Marie Couteaux, souverainiste et ancien soutien de Philippe Séguin, puis de Philippe de Villiers, de Charles Pasqua et de Marine Le Pen, confirme au JDD avoir fourni des notes pour la rédaction du discours de François Fillon le 15 avril.

Un texte repris mot pour mot par Marine Le Pen devant les militants du Front National. Le parti de Marine Le Pen dément tout plagiat en assumant ce qu'il appelle "un simple clin d'œil" aux électeurs de la droite traditionnelle.

"Il est habituel que les hommes politiques lisent des discours écrits par des conseillers, qu'ils relisent et parfois retoquent, explique El Pais. Et je pense que les électeurs de François Fillon, en tout cas dans ce domaine, sont beaucoup plus proches de la vision que nous avons que ce que défend M. Macron", son adversaire au second tour de l'élection présidentielle dimanche, a-t-elle ajouté.

Pour David Rachline, "il n'y a pas de thème réservé à tel ou tel candidat, il est arrivé à Marine d'utiliser tous ces mots-là bien avant ceux que vous avez cités ici".

Recommande: