Présidentielle. La CGT appelle à ne pas voter Le Pen

26 Avril, 2017, 07:12 | Auteur: Lynn Cook
  • En 2012 la CFDT et la CGT avaient manifesté ensemble le 1er mai. Sur

Le vote pour le Front national a, en revanche, progressé à la CGT, passant de 9 % en 2012 à 15 % 2017. "Les syndicats font les derniers amendements et on voit si tout le monde est en capacité de le signer", a-t-elle détaillé.

Selon Le Figaro, les syndicats n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour organiser une manifestation unitaire le 1er mai, appelant à bloquer Marine Le Pen. La CFE-CGC et la CFTC, qui n'ont pas l'habitude de défiler un 1er mai, étaient absentes.

Lundi, "nous avons eu une grave divergence avec la CFDT, qui ne veut absolument pas parler de la responsabilité des politiques économiques des sortants dans la montée du Front national", a relevé Mme Perret.

Cela fait maintenant cinq ans que la CFDT et la CGT n'ont plus manifesté ensemble lors d'un 1er mai, date qui prend une tout autre dimension cette année, puisqu'elle est située entre les deux tours de l'élection présidentielle.

Pour pousser ces revendications, et aussi parce qu'"on a une conception du rôle du syndicat différente de la CFDT", FO "ne sera pas avec la CFDT, c'est clair", a expliqué de son côté son secrétaire général, Jean-Claude Mailly.

Dès l'annonce des résultats du premier tour, la CFDT a appelé à voter pour Emmanuel Macron pour "faire barrage" à Marine Le Pen.

Cette moindre pénétration du vote d'extrême droite ne concerne cependant pas tous les syndicats: 24 % des salariés qui se déclarent proches de FO l'ont pratiqué dimanche, un point de moins seulement que la proportion de salariés non syndiqués.

Plusieurs organisations syndicales dénoncent l'instrumentalisation de la misère sociale d'une candidate qui se présente en défense des laissés-pour-compte alors qu'elle incarne avant tout celui d'un nationalisme exacerbé "qui ne remet en cause ni le capitalisme, ni le libéralisme", d'après Solidaires.

Recommande: