Arnaud Lagardère à la rescousse d'Europe 1

22 Avril, 2017, 01:50 | Auteur: Sandy Vega
  • Europe: A. Lagardère va prendre en direct la présidence d'Europe 1

Le fils de Jean-Luc Lagardère le reconnaît d'entrée: "les résultats d'audience ne sont pas bons". Il l'a annoncé dans une interview au Monde.

Le gérant du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, a annoncé dans un entretien au quotidien Le Monde, qu'il prenait la présidence d'Europe 1, la radio dont il est propriétaire, en remplacement de Denis Olivennes.

Dans les derniers résultats d'audience, Europe 1 a poursuivi sa chute à 7,7 %, son plus bas depuis 2005. Vous connaissez mon attachement personnel à Europe 1 et l'importance d'Europe 1 pour le groupe et pour le paysage audiovisuel français. L'actionnaire n'a qu'un but: "il faudra que l'audience soit bien plus élevée" même s'il se refuse à donner des objectifs chiffrés alors que la station a perdu 320.000 auditeurs en un an.

Ce qu'a dit Arnaud Lagardère aux salariés d'Europe 1, dont il prend la présidence après des audiences catastrophiques entre janvier et mars. Le patron du groupe assure que "ce n'est pas une sanction" pour Denis Olivennes, ancien président de la radio, qui "reste le patron de Lagardère active, la branche médias". Par comparaison, voici cinq ans, la station réunissait 500 000 personnes de plus.

Le PDG de Lagardère se donne pour priorité de nommer une nouvelle équipe, avec "un directeur qui incarne la station, qui y soit matin, midi et soir, et la nuit s'il le faut, probablement un professionnel de la radio, qui ait ce métier au fond de lui ".

"J'en veux amicalement à Laurent Ruquier de nous avoir quittés pour +Les Grosses Têtes+, mais c'était pour lui un rêve de gosse". Et nul doute qu'Arnaud Lagardère tentera de taper fort lors du mercato des animateurs, qui devrait débuter juste après la présidentielle.

Arnaud Lagardère espère recruter des talents confirmés de la radio: "Il est sans doute un peu plus facile pour moi d'attirer des talents qui me seraient directement liés".

Recommande: