Macron et Le Pen consolident leur avance — Présidentielle

21 Avril, 2017, 20:08 | Auteur: Sandy Vega
  • Jean-Luc Mélenchon en meeting à Toulouse le 16 avril 2017  AFP

Le premier tour de la présidentielle française devrait se jouer entre trois candidats.

Tous les sondages la donnent perdante au second tour, quel que soit son adversaire. Mais les choses peuvent-elles changer? Cependant, il n'est pas impossible qu'en cas de second tour Fillon-Le Pen, un tiers de l'électorat de gauche vote blanc ou s'abstienne, voter Fillon étant pour lui presque aussi inimaginable que de voter FN. "Quand Marine Le Pen " demande la restauration immédiate de nos frontières nationales", " elle fait mine d'ignorer que c'est ce gouvernement qui a rétabli le contrôle aux frontières", avec depuis le 13 novembre 2015 " 105 millions de personnes contrôlées " et " 80.000 " refoulées de l'entrée en France.

A deux jours du verdict des urnes, deux candidats font toujours la course en tête, talonnés par deux poursuivants. Et on nous explique également qu'elle sera battue au second tour, quoiqu'il arrive.

Marine Le Pen a pour "véritable objectif" de chercher "comme après chaque drame, à en profiter pour instrumentaliser et diviser". Ce qui situe Marine Le Pen entre 21,5 et 23,5% et Emmanuel Macron entre 22 et 24%.

Le président François Hollande a salué "une prise remarquable". Elle a vu arriver Benoît Hamon pour représenter le parti socialiste, mais il ne représente absolument aucune menace.

" Il faut maintenant arrêter la naïveté, regarder tout cela avec lucidité et fermeté, expulser les fichés S étrangers, poursuivre et déchoir de leur nationalité les fichés S qui sont binationaux, et les fichés S français il faut les poursuivre sur la base de l'article 411-4, c'est-à-dire de l'intelligence avec l'ennemi".

Mais Emmanuel Macron est parvenu à récolter les faveurs d'hommes politiques dont les idées sont pourtant proches de celles de François Fillon, et ce au-delà des frontières de l'Hexagone.

"Un peu plus tôt dans la matinée, Marine Le Pen et François Fillon avaient réagi au meurtre d'un policier sur les Champs-Elysées jeudi soir".

Bref, ils sont quatre à se disputer le second tour, et personne n'est à l'abri d'une grosse surprise.

Pour lui, le comportement des marchés rappelle de manière inquiétante la période précédent le référendum sur le Brexit et l'élection de Donald Trump, où "les investisseurs ont commencé à surpondérer des changements marginaux des sondages, renforçant la croyance que tout va bien".

Alors, est-il possible que Marine Le Pen soit la grande perdante de cette élection, et qu'à la surprise générale, elle soit éliminée dès le premier tour?

Un démantèlement de la zone euro deviendrait beaucoup plus probable si l'un de ses principaux membres devait la quitter. Mais souvenez-vous de l'élimination surprise de Lionel Jospin en 2002! Plus tard dans la journée, son lieutenant, Florian Philippot, a qualifié le drapeau européen de "torchon oligarchique". "Nous avons refusé parce qu'il nous semblait indispensable d'interroger François Fillon sur la moralisation de la vie publique, sujet essentiel du débat démocratique en cours", a pour sa part rédigé la rédaction du quotidien.

La candidate apaisée qu'on avait pu découvrir ces dernières semaines n'est plus là.

Le candidat a promis de veiller "à ce que tous les individus dont la dangerosité est avérée, et notamment les fichés S, soient placés en détention dans un cadre judiciaire, ou sous surveillance administrative".

Avec 7 à 9% des intentions de vote dans l'enquête Cevipof, il est trop loin de ses concurrents pour espérer les rattraper en quelques jours.

Recommande: