Le suspect arrêté — Dortmund

21 Avril, 2017, 20:41 | Auteur: Lynn Cook
  • La police allemande a arrêté l'auteur présumé de l'attaque à l'explosif contre le bus de l'équipe de foot de DortmundPlus

"Le parquet fédéral a fait arrêter aujourd'hui, le 21 avril 2017, un ressortissant germano-russe de 28 ans, Sergej W. par les agents du GSG9", peut-on lire dans un communiqué officiel. Le parquet a indiqué que l'homme avait agi pour des motifs financiers et non "terroristes".

Le texte précise que le suspect spéculait sur une baisse du prix de l'action du club de Dortmund et cherchait donc à s'enrichir en attaquant l'équipe et "en blessant", voire en tuant, des joueurs, poursuit le parquet. La transaction, financée par un "crédit à la consommation", avait été effectuée depuis un hôtel de cette ville, "L'Arrivée", où logeait précisément l'équipe allemande. Cet acte lui aurait permis d'obtenir jusqu'à 3,9 milliards d'euros de gains d'après le quotidien allemand Bild.

Alors que Daech a revendiqué la fusillade des Champs-Élysées à Paris, où un policier a été tué jeudi soir, l'Allemagne rejette, elle, la piste terroriste dans l'attaque du bus de l'équipe de football de Dortmund.

Pour ce faire, l'auteur présumé de l'attaque avait fait exploser trois engins explosifs au passage du bus du Borussia, faisant voler certaines vitres en éclats et provoquant la blessure au poignet de Marc Bartra. Le match avait dû être reporté au lendemain.

Tennis à Rio
Agé de 30 ans, c'était peut-être sa dernière chance d'être médaillé. Il était aussi prévu en double aux côtés de Tsonga et sera remplacé par Monfils.


L'attaque avait profondément choqué l'équipe de Dortmund et le monde du football. Plusieurs lettres de revendications dont l'une évoquant la piste islamiste avaient toutefois été retrouvées.

Un Irakien de 26 ans avait été soupçonné et placé en détention provisoire, mais les autorités allemandes avaient déclaré quelques jours après les faits qu'aucun élément ne permettait de l'incriminer.

L'entraîneur a lui a rappelé vendredi en conférence de presse à quel point ses joueurs restaient traumatisés depuis l'attaque.

Recommande: