Attaque terroriste Fusillade aux Champs-Elysées à Paris: un policier tué

21 Avril, 2017, 20:58 | Auteur: Sue Barrett
  • [DIRECT] Paris: des coups de feu tirés sur les Champs-Elysées, un policier et un assaillant tués, un autre blessé

L'organisation Etat islamique (EI), qui a revendiqué l'attaque, a affirmé que son auteur était "Abu Yussef le Belge". L'agresseur abattu est un Français de 39 ans qui faisait déjà l'objet d'une enquête antiterroriste pour avoir manifesté l'intention de tuer des policiers et avait été arrêté le 23 février, avant d'être remis en liberté par la justice faute de preuves suffisantes, selon des sources proches de l'enquête. Cette revendication pose donc question.

La section anti-terroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Fillon avait déclaré jeudi soir sur France Télévision qu'il y avait eu d'autres attaques à Paris, en plus de celle qui a causé la mort d'un policier sur les Champs-Elysées.

Sa rivale du parti de l'extrême droite, Marine Le Pen, a également annoncé l'annulation de ses derniers déplacements vendredi.

Les principaux candidats à la présidentielle, qui ont défilé jeudi soir sur France 2 pour un dernier grand oral, ont dénoncé l'attentat et apporté leur soutien aux forces de l'ordre.

Le candidat républicain à la présidentielle française, François Fillon, a souhaité jeudi que la campagne pour le premier tour de l'élection soit suspendue à la suite de l'attaque terroriste à Paris.

L'assaillant est arrivé en voiture.

Un policier a été tué dans l'attentat perpétré jeudi vers 21H00 sur les Champs-Elysée et deux autres ont été blessés dont l'un grièvement.

Le quartier a été bouclé et d'importantes forces de police ont été déployées. Un hélicoptère a survolé la zone.

Choukri Chouanine, gérant d'un restaurant dans une rue adjacente, a raconté à l'AFP avoir entendu une "fusillade brève" mais avec "beaucoup de tirs". "C'est l'horreur, on ne sait pas ce qui se passe" a-t-il tweeté avant de donner plus de détails. "Le resto a fermé la grille (.) On est au sous-sol, ils cherchent encore quelqu'un ça hurle" a-t-il écrit, choqué par la "scène de panique" qui se joue devant lui.

Seul le tribun de la gauche radicale à la tête de son mouvement "La France insoumise", Jean-Luc Mélenchon, a maintenu un "apéro insoumis" vendredi soir à Paris.

La fusillade ressemble à "une attaque terroriste", a indiqué le président américain Donald Trump, présentant ses "condoléances au peuple de France".

- 14 juil 2016: Un Tunisien de 31 ans, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, fonce dans la foule au volant d'un camion quelques instants après le feu d'artifice de la fête nationale à Nice, sur la Côte d'Azur, tuant 86 personnes et en blessant plus de 400. Un policier et sa compagne avaient aussi été tués en juin lors d'une autre attaque à leur domicile à Magnanville, en région parisienne, devenant le symbole de forces de l'ordre particulièrement visées par les jihadistes.

Cet événement est survenu à la fin d'une campagne présidentielle placée pour la première fois dans l'histoire de la Ve République sous le régime de l'état d'urgence et déjà marquée cette semaine par l'arrestation de deux hommes, à Marseille, soupçonnés d'avoir planifié des attentats imminents.

Recommande: