Record de projets d'embauche pour 2017 — Chômage

20 Avril, 2017, 14:43 | Auteur: Sue Barrett
  • Marché: Nette hausse des projets de recrutement des entreprises françaises

Ainsi, sur l'ensemble de l'année 2017, les entreprises prévoient près de deux millions de recrutements, soit une hausse de 8,2% par rapport à l'an dernier qui était déjà un bon cru, selon l'étude à laquelle plus de 435.000 sociétés ont répondu.

Ce sont les métiers des services qui recruteront le plus en 2017, avec 793 216 projets d'embauche pour les services aux particuliers, et 473 818 projets d'embauche pour les services aux entreprises. Elle relève également une forte progression (+10,6 %) de projets de recrutement pour des emplois non-saisonniers (115 000 projets). Les besoins de main-d'oeuvre augmentent aussi dans l'industrie (+8,7%, après +2,6% en 2016), "signe que les vents sont plus favorables dans le secteur", a souligné M. Ducatez.

Enfin au niveau géographique, "les projets de recrutement se concentrent avant tout dans les grandes métropoles de l'arc atlantique et dans le Sud-Est", note Pôle Emploi. Ce sont surtout les très petites entreprises - qui comptent un à quatre salariés - qui recherchent de la main-d'œuvre.

Cependant, les employeurs anticipent davantage de difficultés de recrutement: la part des projets " difficiles " s'établit à 37,5 %, contre 32,4 % en 2016.

Dans le palmarès des métiers les plus recherchés figurent les viticulteurs et cueilleurs, les agents d'entretien, les serveurs, les professions de l'animation culturelle et les aides à domicile.

Ligue 1 : Matuidi sauve le PSG !
La Juventus , des clubs espagnols et désormais Manchester United seraient sur les rangs. Chargé de ce dossier, le directeur du football Patrick Kluivert ne voulait rien lâcher.


Les chefs d'entreprise et les employeurs semblent d'ailleurs conscients de la difficulté accrue qu'ils vont rencontrer pour embaucher.

En 2016, les intentions d'embauche se sont réalisées dans huit cas sur dix.

Les profils de carrossier automobile et de couvreur sont aussi particulièrement "en tension", explique Pôle emploi, qui affirme que 4 300 conseillers spécifiques sont "mobilisés" pour répondre aux besoins des entreprises.

Face à ces besoins, les entreprises craignent des difficultés de recrutements.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recommande: