Des églises coptes visées par des explosions meurtrières — Egypte

19 Avril, 2017, 01:12 | Auteur: Sandy Vega
  • Vue aérienne de l’église copte de Tanta frappée par un attentat ce dimanche 9 avril

Un peu plus tôt, 30 personnes ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessées dans l'explosion d'une bombe près d'une église à Tanta, une ville située au nord de la capitale égyptienne le Caire. Selon le service de communication de l'église copte orthodoxe, le pape copte Tawadros II y assistait en début de journée aux célébrations de la fête des Rameaux.

" Cette église copte orthodoxe qui est la plus grande de Tanta était pleine à craquer en ce dimanche des Rameaux". Le président Bouteflika a en outre " réaffirmé la solidarité de l'Algérie avec l'Egypte, pays frère, dans ses efforts visant à assurer la sécurité de ses citoyens et de leurs biens et éradiquer le fléau du terrorisme ".

À Tanta, à une centaine de kilomètres du Caire dans le delta du Nil, l'explosion s'est produite en pleine messe, décimant les premières rangées, devant l'autel de l'église copte Mar Girgis (Saint-George). Les images montrent le sol de l'église et les murs couverts de sang. Le kamikaze a fait 17 morts et 48 blessés, selon le ministère de la Santé. La nature de l'attentat n'a pas encore été déterminée, a-t-il dit. "Soit une bombe a été placée dedans, soit quelqu'un s'est fait exploser", a indiqué la même source.

Le Président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a déclaré l'état d'urgence, ce dimanche 9 avril 2017.

Alors qu'il doit se rendre en Egypte à la fin de ce mois, le pape François a exprimé ses condoléances ce dimanche matin.

Cet attentat intervient quatre mois après une attaque qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire. "Je prie pour les défunts et les blessés", a d'ailleurs réagi dans l'après-midi le pontife argentin.

"Que le Seigneur convertisse le cœur de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort, et aussi le cœur de ceux qui leur fournissent leurs armes et commercent avec eux", a ajouté le pape.

Le Premier ministre Chérif Ismaïl ainsi qu'Al-Azhar, l'institution de l'islam sunnite basée au Caire, ont condamné les attentats. Pour l'heure, les autorités égyptiennes n'ont pas encore fait de communiqué pour le deuxième attentat.

ALGER- L'Egypte a été frappée dimanche par deux attentats contre des églises dans la ville de Tanta à Alexandrie revendiqués par le groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech), faisant plus de quarante morts et une centaine de blessés, suscitant indignation de la communauté internationale qui a dénoncé le terrorisme sous toutes ses formes.

Recommande: