Tir de missile raté en Corée du Nord

18 Avril, 2017, 00:57 | Auteur: Lynn Cook
  • Donald Trump à Palm beach en Floride le 13 avril 2017

Parade militaire à Pyongyang, le 15 avril 2017, à l'occasion du 105e anniversaire de Kim Il-Sung, fondateur de la République populaire démocratique de Coréeafp.com/ED JONEShttp://static.lexpress.fr5863259medias_11451c_fill, g_northjpgParade militaire à Pyongyang, le 15 avril 2017, à l'occasion du 105e anniversaire de Kim Il-Sung, fondateur de la République populaire démo.

Alors que le régime stalinien a effectué dimanche un tir de missile raté, les soldats visibles depuis une vedette chinoise semblent singulièrement désoeuvrés, qu'ils soient assis sur un vélo, plongés dans leur lecture ou dans la fumée de leur cigarette, à côté de femmes occupées à laver des vêtements dans l'eau du fleuve.

Le président américain Donald Trump a promis de "traiter " le "problème " du programme nucléaire nord-coréen et annoncé qu'un porte-avions américain faisait route vers la péninsule coréenne.

La Corée du Nord a échoué dimanche à effectuer un nouveau tir de missile, moins de 24 heures après une gigantesque parade militaire lors de laquelle elle s'est déclarée prête à riposter par le nucléaire à toute attaque atomique.

On ignore dans l'immédiat le type de missile qui a été testé.

Le N.2 du régime nord-coréen a répliqué samedi que son pays était prêt "à répondre à une guerre totale par une guerre totale" et "à toute attaque nucléaire par une attaque nucléaire de notre façon". Le tir a précédé l'arrivée du vice-président américain, Mike Pence, à Séoul, d'où il a réitéré la détermination des Etats-Unis à défendre l'alliance avec la Corée du Sud.

Malgré les menaces, le régime stalinien reste déterminé à ne pas abandonner son programme nucléaire.

San Antonio surclasse Memphis, Utah, sans Gobert, surprend les Clippers
L'international français s'est aussitôt effondré en se tenant le genou et n'a pas réussi à se relever seul. La poisse! Pour ses premiers playoffs, Rudy Gobert s'est blessé après seulement 13 secondes de jeu.


La Chine souhaite coopérer avec la Russie pour "contribuer à apaiser au plus vite la situation " autour de la Corée du Nord, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, à son homologue russe Sergueï Lavrov.

PENDANT ce temps à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord l'ambiance est à la fête et aux parades militaires grandioses. Ces essais sont aussi souvent des messages adressés à l'ennemi américain. Kim Jong-un est aussi imprévisible que sa réponse à ce genre d'attaque.

Selon les analystes de 38 North, un site internet qui fait autorité sur le régime communiste, le site d'essais nucléaires de Punggye-ri est ainsi "amorcé et prêt" à servir.

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a indiqué que M. Trump et son équipe de conseillers militaires étaient "au courant" de ce tir, mais n'avaient "pas plus de commentaire à faire".

Le nouveau et inexpérimenté président américain a plusieurs fois affirmé qu'il ne laisserait pas la Corée du Nord mettre au point un missile intercontinental susceptible de porter le feu nucléaire sur le sol américain. Nous n'avons pas besoin d'accroître les ressources face à cela... Fin mars-début avril, la Corée du Nord a déjà tiré trois missiles balistiques vers la mer du Japon.

Le président républicain a répété à de nombreuses reprises qu'il utiliserait toutes les options pour empêcher Pyongyang de se doter de missiles nucléaires lui permettant d'atteindre les Etats-Unis, au risque d'une escalade militaire.

Recommande: