Macron et Le Pen en tête, devant Fillon et Mélenchon — Présidentielle

18 Avril, 2017, 01:09 | Auteur: Sandy Vega
  • Lundi Marine Le Pen est en meeting au Zenith de Paris tandis qu'Emmanuel Macron sera à Bercy

Macron et Le Pen toujours en tête (sondage) Emmanuel Macron, crédité de 24% (+0,5 point depuis le 13 avril) des intentions de vote, arriverait en tête au premier tour avec un point d'avance sur Marine Le Pen (23%, + 0,5), devant François Fillon (19,5%, -0,5) et Jean-Luc Mélenchon (18%, -0,5), selon un sondage Elabe pour BFM-TV et l'Express. Gare au faux pas avant vendredi minuit, fin officielle de la campagne!

Le candidat d'En Marche! a tenu lundi après-midi son plus grand meeting de campagne à Bercy.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait avec 62 % des voix, face à Marine Le Pen à 38 %. Et l'ancien ministre de démentir avoir reçu un héritage de plusieurs millions d'euros de son ami Henry Hermand, homme d'affaires décédé à l'automne dernier, et de détailler ses gains et ses dépenses durant la période 2009-2014, avant son entrée au gouvernement. Environ 20.000 personnes sont espérées, la capacité maximale de la salle.

Son discours d'une heure devrait être précédé de "quelques prises de parole courtes de gens du mouvement, des nouveaux visages issus de la société civile", selon l'entourage de M. Macron.

Cyclisme : Trois nouvelles médailles pour la France dans les Mondiaux sur piste!
C'était difficile pour moi l'an passé, je n'avais pas une bonne condition. Les Français remettent les pendules à l'heure à Hong-Kong.


"Avec M. Macron, ce sera l'islamisme en marche, le communautarisme en marche!", a notamment lancé la candidate Front National qui animait un rassemblement lundi soir à Paris. Un meeting qui pourrait être perturbé par des collectifs qui ont dit prévoir plusieurs "actions" aux abords du site.

Elle a aussi prévu un grand meeting mercredi à Marseille, où des contre-manifestations sont également prévues.

Lundi, M. Fillon réunit ses soutiens à Nice, où il sera épaulé par le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur Christian Estrosi et le député des Alpes-Maritime Eric Ciotti. La campagne a été rude. Mes opposants de tous bords n'ont cherché qu'une seule chose: "m'abattre plutôt que débattre". Mais je les ai surpris une fois lors de la primaire, nous les surprendrons une seconde fois lors de l'élection présidentielle. "C'est cette semaine que tout va se jouer", a-t-il lancé à ses partisans, avant de les avertir qu'il risquait de lui "manquer une poignée de voix" pour accéder au second tour. Il compte à nouveau créer l'événement mardi, avec un rassemblement à Dijon (centre) répliqué par hologramme dans six villes. A la question portant sur le candidat qu'elle aimerait affronter au second tour, elle laisse entendre qu'elle préférerait se retrouver face à Emmanuel Macron, s'estimant la mieux placée pour le battre. Loin derrière, le socialiste Benoît Hamon cède 1 point à 8% (-1), devant le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (4%, +1) et le trotskiste Philippe Poutou (2%).

Recommande: