L'inquiétude des marchés financiers — Jean-Luc Mélenchon

17 Avril, 2017, 00:32 | Auteur: Sandy Vega
  • Mélenchon veut remettre en cause l'enseignement priv

Créditée de 23% des suffrages (soit 0,5 point de moins que la veille), Marine Le Pen devance toujours Emmanuel Macron, qui reste stable à 22,5%.

FLOU Ils hésitent entre le vote de coeur et le vote utile, pour Emmanuel Macron ou Jean-Luc Mélenchon. Ce qui est en revanche "inédit", souligne-t-il, c'est la structure de ces indécis, extrêmement nombreux à gauche et en particulier chez Benoît Hamon (44 %).

A dix jours du premier tour d'une élection présidentielle indécise, l'intention de participation est à son plus haut niveau, avec 69% des sondés qui se disent prêts à aller voter le 23 avril prochain pour l'un des onze candidats. Elle fait toutefois resurgir le spectre du premier tour de l'élection présidentielle de 2002 où seuls trois points avaient départagé les trois candidats arrivés en tête.

Star Wars Battlefront 2 : son premier trailer a fuité !
Encore mieux, vous bénéficierez d'un accès anticipé au jeu et pourrez vous y plonger dedans 72 heures avant sa sortie officielle. Samedi sera consacré à la quatrième saison de Star Wars Rebels, et dimanche à une conversation avec Mark Hamill.


Alors qu'il entame les dernières semaines de son mandat, François Hollande est sorti de sa réserve concernant la campagne électorale. Le candidat de la France Insoumise qui surfe actuellement sur une vague de succès inédite depuis le lancement de sa campagne battrait Fillon au second tour (59% contre 41%), gagnerait également face à Marine dans le duel des extrêmes (63% contre 37%) mais s'inclinerait face à Emmanuel Macron (46% pour Mélenchon, 54% pour le candidat d'En Marche). Au final, la candidate du Front national a perdu 4 points depuis la mi-mars.

Deux données sont toutefois à retenir: la première est que cette indécision frappe surtout les électeurs de gauche. Elle perd également des votes chez les jeunes et les ouvriers au profit de Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon, non-alliance avec Hamon. Avec 17 à 19 % d'intentions de vote, il s'approche de la barre des 20 % qui permet d'envisager le second tour. Cette évolution s'accompagne d'une progression de la sûreté du choix de ses électeurs potentiels: les deux tiers d'entre eux se déclarent sûrs de leur choix (66 %, + 7 points en une semaine). Des électeurs qui semblent être rentrés chez François Fillon pour ce qui est des sympathisants LR, troublés par les affaires. À partir de là, recalculons les scores des candidats en faisant une simple règle de trois (54/46 = 1,1739, les candidats de droite sont multipliés par ce coefficient pour les faire "grossir" de 46 à 54%, les candidats de gauche sont divisés par ce coefficient pour les faire "rétrécir" de 54 à 46%). Emmanuel Macron, crédité de 22,5 %. Le président de la République dispenserait ses conseils et ses analyses au candidat d'En Marche! selon Le Monde.

Recommande: