Présidentielle: Le Pen et Macron cèdent du terrain à Fillon et Mélenchon

16 Avril, 2017, 09:41 | Auteur: Sandy Vega
  • De Mélenchon à Macron la police de proximité fait son retour dans le débat

Si la présence du candidat de la France insoumise au second tour de la présidentielle semblait improbable il y a encore quelques mois, sa progression fulgurante dans les sondages a changé la donne. Emmanuel Macron a quitté le gouvernement en juillet 2016 avant d'annoncer sa candidature à l'Elysée.

Vent dans le dos, porté par de bons sondages, Jean-Luc Mélenchon a gagné de nombreux points dans enquêtes d'intentions de vote ces dernières semaines.

"Je veux dire à monsieur Mélenchon qu'il n'y aura pas de transition écologique crédible si elle ne se fait pas au niveau européen", a ainsi fait remarquer le candidat socialiste le 11 avril à Villeurbanne, en référence au discours critique de l'ex-leader du Front de gauche sur l'Union européenne.

Toujours en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen et Emmanuel Macron cèdent du terrain à François Fillon et Jean-Luc Mélenchon à moins de deux semaines du scrutin, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mercredi. Avec ses 10% ses chances d'accéder au second tour sont quasi nulles. S'il a été encore plus surévalué que nos données semblent l'indiquer, alors le risque serait grand d'une surprise majeure au soir du premier tour.

City provisoirement 3e — Premier League
Manchester City s'est facilement imposé sur la pelouse de Southampton (0-3) lors de la 33e journée de Premier League. C'est Vincent Kompany, sur un corner de David Silva, qui a débloqué la rencontre d'un coup de tête (0-1, 56e).


François Hollande a éreinté jeudi Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Benoît Hamon, sans les citer, lors de visites d'entreprises à Avallon et Niort. "Vous fabriquez et vous vendez pour l'essentiel dans le monde (.) Si par malheur il y avait des frontières qui se fermaient, s'il y avait du protectionnisme, si l'on se repliait, même si on donnait à chaque Français l'occasion de voyager davantage en avion, je crains que cela ne suffise pas à satisfaire vos productions", a-t-il lancé.

Pour Emmanuel Macron, c'est également la soupe à la grimace.

Selon son entourage, François Hollande ne donnera aucune consigne de vote avant le 23 avril. Il a désormais un œil dans le rétroviseur même s'il est toujours le favori... des pronostics des Français qui, pour 35%, l'imaginent gagner la présidentielle.

Deux "petits" candidats sont en hausse ce mercredi: Jean Lassalle qui gagne 0,5 points et récolte 1,5% des intentions de vote et surtout Philippe Poutou, qui atteint à nouveau la barre des 2% (+ 0,5). Les résultats globaux seront à observer avec attention.

Recommande: