Présidentielle 2017 : Mélenchon double Fillon selon un nouveau sondage

15 Avril, 2017, 16:07 | Auteur: Sue Barrett
  • Le président François Hollande le 13 avril 2017 à Niort-AFP  XAVIER LEOTY

Alors que les sondages prédisent depuis des mois la présence de Marine Le Pen au second tour, c'est l'ascension fulgurante de Jean-Luc Mélenchon que le chef de l'Etat veut contrer. Le candidat socialiste doit même commencer à sérieusement s'inquiéter pour le remboursement de ses frais de campagne, effectif seulement s'il fait plus de 5% des voix dimanche prochain.

Mélenchon et Fillon proches des 20%

.

Pour vendre du papier ou faire du taux d'écoute, voire pour des raisons idéologiques aussi peu honorables que les raisons commerciales précitées, les médias sont en train de dramatiser le scrutin à une semaine du premier tour en affirmant que les quatre candidats de tête sont dans un mouchoir de poche et que tout est encore possible.

D'autant que dans les questions subsidiaires (concernant le potentiel électoral, le souhait de victoire, le pronostic, la stature présidentielle), le candidat d'En marche! est systématiquement en tête de tous les candidats.

Je ne dis pas cela en tant que partisan de François Fillon (je suis souverainiste de gauche), mais en tant que témoin de ce que j'entends ici dans ma bonne ville de Bourges, représentative de la "France profonde", où j'ai des amis dans tous les camps et qui, malgré son "Printemps", est à des années-lumière de la sphère politico-médiatique parisienne.

Selon ce résultat, François Fillon est en légère hausse des intentions de vote exprimées, mais il poursuit sa progression entamée il y a 3 semaines. Echantillon de 1439 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d'un échantillon représentatif de 1504 Français âgés de 18 ans et plus. Effectivement, François Fillon est, comme le candidat de la France insoumise, à 20%. Emmanuel Macron se serait lui stabilisé après avoir perdu trois points en quinze jours.

Les enquêtes d'opinion ne constituent pas une prévision du vote mais une indication des rapports de force et des dynamiques en cours. Son score a progressé de 8 points au total en 4 semaines. Le candidat Les Républicains peut encore mobiliser une réserve de voix importante d'anciens électeurs de Nicolas Sarkozy, qui se prononcent davantage en sa faveur (à hauteur de 59%) depuis le soutien public de l'ex président. En une semaine, la candidate frontiste a perdu en moyenne plus d'un point. Nos premières mesures début février le créditaient en effet de 17% des suffrages exprimés. Désormais, seuls 30 % des sympathisants socialistes et 20 % des électeurs de François Hollande en 2012 déclarent avoir l'intention de voter pour lui. Nathalie Arthaud est créditée de 1 % des intentions de vote, comme François Asselineau (+0,5 point) et Jean Lassalle. Philippe Poutou, jusqu'alors presque inexistant sur cet indicateur (entre 0% et 1%), devient le deuxième homme à marquer le plus de points (15%), sans doute grâce à ses attaques incisives durant le débat, qui ont ensuite été diffusées sur les réseaux sociaux.

Recommande: