Cinq djihadistes présumés arrêtés avant le référendum — Turquie

15 Avril, 2017, 15:55 | Auteur: Jonathan Ford
  • Des personnes marchent devant une affiche défendant le

Dans une inlassable quête de voix, M.Erdogan a tenu des dizaines de meetings aux quatre coins du pays.

Conséquence du rythme harassant de plusieurs meetings quotidiens auquel il s'est astreint, M. Erdogan a dû annuler, fin mars, des discours dans l'est du pays, pour cause d'aphonie.

Le président turc aura déployé, plus que jamais, ses qualités de tribun hors pair, prononçant des discours truffés de poésie nationaliste et d'extraits du Coran, ménageant des silences pour que ses mots imbibent les esprits.

"Erdogan est un imam, au sens d'orateur capable de galvaniser les foules, de les faire pleurer ou de leur faire peur", souligne Samim Akgönül, professeur à l'université de Strasbourg (est de la France).

L'intense campagne d'Erdogan aura-t-elle suffi à lui assurer le franc soutien de la population turque?

ISTANBUL, 8 avril (Xinhua) - Les partis politiques turcs ont organisé samedi des rassemblements importants, une semaine avant le référendum constitutionnel qui se tiendra le 16 avril.

L'image de M. Erdogan s'adressant cette nuit-là à la nation à travers l'écran d'un smartphone, le visage livide, a marqué les esprits. S'il l'emporte, Recep Tayyip Erdogan détiendra un pouvoir considérablement renforcé.

"Un âne meurt, sa selle lui survit".

Le chef de l'Etat choisira ainsi directement ou indirectement six membres du Haut conseil des juges et procureurs (HSYK), chargé de nommer et de destituer le personnel du système judiciaire.

Encore frustrée par l'échec de la candidature d'Istanbul pour les JO d'été 2020, la Turquie n'a cessé de répéter qu'elle souhaitait accueillir des événements sportifs majeurs.

Né à Kasimpasa, quartier populaire d'Istanbul, M. Erdogan se targue souvent d'origines modestes. Plus de Premier ministre, députés plus nombreux, état d'urgence: les conséquences, si le oui l'emportait, seraient nombreuses. "Avec le 'oui', il y aura un état turc fort, où le président tiendra tête à l'Europe".

L'Union européenne s'inquiète également de la menace du rétablissement de la peine de mort, brandie le 18 mars dernier par le président turc. Il sera alors âgé de 75 ans.

Recommande: