Présidentielle: Fillon se rapproche de Le Pen, selon un sondage

14 Avril, 2017, 11:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Gabriel Bouys  AFP  Archives

Les deux favoris ne reculent pas: Marine Le Pen est toujours en tête des intentions de vote avec 23,5%, un point devant Emmanuel Macron, également stable à 22,5%. Sans faire la moindre distinction. "Mélenchon: le délirant projet du Chavez français", "Fiscalité: un coup de massue sans précédent", "Un big bang social d'un autre temps", "Une remise en cause radicale de l'Europe", "L'apôtre des dictateurs révolutionnaires sud-américains", ou encore un édito subtilement intitulé "Maximilien Illitch Mélenchon", en référence à Robespierre et Lenine.

Jean-Luc Mélenchon, galvanisé devant des milliers de personnes (25 000 selon son équipe), réunies à l'intérieur et à l'extérieur du Grand Palais de Lille, a prononcé mercredi soir un discours offensif contre ses trois principaux concurrents. Pour l'ancien sénateur, ses adversaires proposent soit "l'ubérisation généralisée" soit "le Moyen Age".

Ce dernier serait sur le point d'annoncer son soutien à Emmanuel Macron et c'est la dynamique de Jean-Luc Mélenchon qui paraît dicter le calendrier. Il n'a pas gagné la primaire, et j'ai donc soutenu naturellement François Fillon. Parmi les "petits candidats", Philippe Poutou se maintient à 2% des intentions de vote au premier tour - il avait atteint 1,15% des suffrages exprimés lors du premier tour de l'élection présidentielle de 2012.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait toujours nettement avec 65 % (+1) des voix, face à Marine Le Pen à 35 % (-1).

Benoît Hamon lui n'est cité qu'une fois lorsqu'il a évoqué ceux qui viendraient éventuellement l'aider au second tour.

Recommande: