Pourquoi le référendum sur une révision constitutionnelle est-il historique — Turquie

14 Avril, 2017, 12:46 | Auteur: Aubrey Nash

Il n'est plus visité par les grandes compétitions internationales. Le 10 août 2014, Recep Tayyip Erdogan est élu président dès le premier tour. Il s'agit de son plus grand rassemblement jusqu'à présent, avec la participation d'environ un million de personnes. Il poursuit en effet le rêve paradoxal de "devenir l'Atatürk islamiste", alors que le fondateur de la Turquie moderne nourrissait les pires préventions à l'égard de l'islam [L'Express]. La nouvelle constitution, si elle est adoptée, va créer, à partir de 2019, un régime purement présidentiel, avec un chef de l'État qui concentrera entre ses mains la totalité du pouvoir exécutif. Les autorités ont multiplié les arrestations d'opposants pro-kurdes accusés de "terrorisme" et de journalistes critiques.

Le directeur du circuit d'Istanbul, Ali Vural Ak, se veut résolument optimiste quant au retour de la Turquie au calendrier de la Formule 1.

Le chef de l'Etat turc a déclaré que le 16 avril était en même temps un message puissant, ajoutant que si l'amendement constitutionnel est approuvé par le peuple, les relations entre l'UE et la Turquie seront révisées et des discussions auraient lieu avec l'UE. Il désignera également un ou plusieurs vice-présidents alors que le poste de Premier ministre disparaîtra.

Les analystes s'accordent à dire qu'une victoire du oui provoquerait une brève embellie sur les marchés, puisqu'il existe encore plus d'incertitudes en cas de victoire du non, notamment la perspective d'élections législatives anticipées. Il permettrait de rompre définitivement avec les fragiles gouvernements de coalition des années 1980 et 1990, avant l'arrivée au pouvoir de l'AKP, le parti islamo-conservateur de M. Erdogan. Les juristes et les experts sont unanimement hostiles à cette réforme, qui remet en cause des dispositions fondamentales de l'Etat de droit, à commencer par la séparation des pouvoirs, rapporte Le Monde. Selon les sondages, l'issue du vote s'annonce serrée.

Afghanistan: la méga bombe américaine a tué 36 combattants de l'EI
Les efforts combinés des forces afghanes et américaines les ont fait reculer. C'est la première fois qu'elle est utilisée sur les zones de combat.


La société turque s'est fortement polarisée ces dernières années autour de la figure de M. Erdogan.

Kemal Kilicdaroglu, président du Parti populaire républicain (PCP), principal parti de l'opposition, est apparu lors d'un rassemblement dans la ville de Trabzon, dans le nord du pays.

La Turquie se prononce dimanche sur le renforcement des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Donné large vainqueur dans la foulée du putsch avorté, M. Erdogan aborde le référendum dans un contexte nettement moins favorable.

Selon Basir Hamarat, de l'Union des Démocrates Turcs Européens (proche de l'AKP, le parti au pouvoir en Turquie), ce pourcentage " est le plus élevé d'Europe ".

Recommande: