Deux films du catalogue en compétition pour le Festival de Cannes — Netflix

14 Avril, 2017, 12:54 | Auteur: Sue Barrett
  • Lors du 69e Festival de Cannes le 13 mai 2016

Pour Netflix, qui avait l'ambition de s'imposer sur le marché du cinéma, cette annonce sonne comme une étape importante de son ascension.

Les annonces cannoises vont se succéder dans ces prochaines semaines, mais la première remarque pour cette édition anniversaire est l'ouverture de la sélection a différents genres.

Si les patrons de la plateforme ont racheté les droits de The Meyerowitz Stories, ils ont revanche produit le film de Bong Joon-ho, récit du combat d'une jeune fille contre une grande compagnie qui veut enlever sa meilleure amie, un énorme animal.

Sélectionnés dans le plus festival de cinéma au monde, les deux longs métrages devraient néanmoins ne connaître qu'une vie brève (au mieux) dans les salles obscures.

ManU accroché, le Celta et l'Ajax prennent une option — Europa League
Et si Manchester United se hisse dans le dernier carré, Pogba oubliera bien vite cette petite mésaventure. Le seul bon tir était celui de Paul (Pogba), mais il a été bien arrêté par le gardien.


Le Festival "est un laboratoire qui observe aussi les nouveaux opérateurs". Selon ce dernier, il s'agit d'une " situation unique et inédite ".

L'Américain Todd Haynes avec "Wonderstruck", les Français Michel Hazanavicius avec "Le Redoutable" et Robin Campillo avec "120 battements par minute", le Coréen Bong Joon-Ho avec "Okja", le Germano-Turc Fatih Akin pour "In the Fade" et le Russe Andreï Zviaguintsev pour "Loveless" seront également en lice pour la Palme d'or. "On nous montre un film, le film nous plait, le film est montré", a expliqué Thierry Frémaux (le directeur général). Pour Okja par exemple, Netflix a investi 50 millions de dollars. Si les séries de Jane Campion ou David Lynch y sont invités pour quelques heures, c'est le cinéaste Alejandro Gonzalez Inarritu qui viendra y présenter un premier projet en réalité virtuelle: Carne y arena (Chair et sable).

Cela montre en tout cas la force de frappe des services comme Netflix.

Recommande: