Afghanistan: la méga bombe américaine a tué 36 combattants de l'EI

14 Avril, 2017, 11:42 | Auteur: Lynn Cook
  • Les États-Unis larguent leur plus grosse bombe en Afghanistan

Cet engin de 9,8 tonnes est la plus puissante bombe non-nucléaire de l'arsenal américain, qualifiée par le site internet spécialisé dans la défense GlobalSecurity.org de bombe "énorme, puissante, et larguée avec précision".

Le gouvernement afghan indique que cette "mère de toutes les bombes" (traduction de l'acronyme anglais Moab, "Mother of All Bombs") n'a pas fait de victimes civiles. C'est la première fois qu'elle est utilisée sur les zones de combat.

La bombe à effet de souffle massif (MOAB) GBU-43/B, surnommée "mère de toutes les bombes", a touché jeudi soir un fief de l'EI dans le district d'Achin, situé dans la province orientale de Nangarhar.

"La frappe a été conçue de manière à minimiser les risques pour les forces afghanes et américaines qui procédaient à des opérations de sécurisation dans la région, tout en maximisant les effets destructeurs sur les positions et les combattants d'ISIS-K", a déclaré le Pentagone dans un communiqué.

Depuis août 2016, les forces américaines ont conduit de nombreuses frappes aériennes sur les bastions des djihadistes, qui ont recruté notamment des talibans afghans ou pakistanais.

Elle n'avait jamais été utilisée en combat.

Donald Trump s'est félicité d'un "nouveau succès".

"Je suis tellement fier de nos militaires".

" C'est la plus forte explosion que j'ai jamais vue". "Je leur ai donné carte blanche".

"Le général John Nicholson, qui commande les forces américaines en Afghanistan, a estimé que cette bombe était " la bonne munition " pour venir à bout des bunkers et des tunnels que les djihadistes utilisent de plus en plus, " alors que leurs pertes augmentent ". Les efforts combinés des forces afghanes et américaines les ont fait reculer.

Selon l'US Air Force, lors du dernier test effectué en 2003, la bombe avait créé un panache de fumées et poussières visibles à 32 kilomètres à la ronde, rapporte la presse nationale.

Recommande: