JCDecaux va en justice après la perte du marché — Vélib

12 Avril, 2017, 03:13 | Auteur: Aubrey Nash
  • JCDECAUX DÉPOSE UN RECOURS POUR LE MARCHÉ DU VELIB À PARIS

Un peu plus d'une semaine après l'attribution du marché de remplacement du système de vélos en libre-service à Paris Vélib' à la PME Smoove, l'industriel français a annoncé mardi avoir déposé un recours devant le juge des référés du Tribunal administratif de la capitale. Le renouvellement de ce marché doit débuter en janvier 2018 pour 15 ans.

Le parc Vélib, élargi à la Métropole du Grand Paris, sera composé avec Smoove de vélos plus légers, plus solides et un tiers de vélos électriques.

Ce recours est contre la décision d'attribution par la Commission d'Appel d'Offres du Syndicat Autolib' Vélib' Métropole du marché Vélib'. Le choix pour Paris doit être entériné par vote mercredi. Jusqu'à déposer son référé précontractuel. La société précise que le recours a pour objectif la "défense des 315 collaborateurs" qui travaillent à Cyclocity, sa filiale de service de vélo en partage. Cette PME familiale créée en 2008 a déjà remporté des marchés dans 26 villes en France et à l'étranger. JCDecaux estime que l'offre de son concurrent "se fonde sur un dumping social, avec une proposition excluant la reprise de l'ensemble des personnels et reposant sur de nouvelles équipes inexpérimentées, moins nombreuses et à des conditions sociales et salariales dégradées". Une mise en cause que réfute Smoove, qui assure s'être engagée à privilégier le personnel en place pour les recrutements à venir. Les salariés de Cyclocity craignent pour leur emploi et demandent des garanties. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: