Sondage. La dynamique de Jean-Luc Mélenchon se confirme

11 Avril, 2017, 02:07 | Auteur: Sandy Vega
  • Francois Fillon lors d'un meeting à Cournon-d'Auvergne le 7 avril 2017

Comme il y a cinq ans Jean-Luc Mélenchon a choisi Marseille (Bouches-du-Rhône), dimanche, pour réunir ses partisans.

Depuis le 8 mars, où il réalisait son meilleur score dans le Présitrack (16 %), le candidat du Parti socialiste a enregistré une baisse quasi constante, le tournant ayant lieu le 23 mars, quand le député des Yvelines a vu sa courbe croiser celle d'un Jean-Luc Mélenchon devenu inarrêtable. Comme galvanisé par le sondage qui circulait dès hier après-midi, Jean-Luc Mélenchon a lancé: "Ce n'est pas la première fois que nous sommes si nombreux, si enthousiastes, mais un enthousiasme nouveau attise dorénavant notre ferveur. Il n'est plus le candidat du bruit et de la fureur, il a pris de la rondeur, de la sagesse", souligne la journaliste de France 3 en plateau. C'est un sondage Kantar-Sofres pour LCI et le Figaro qui allume la mèche: le candidat de la France insoumise obtient 18% des voix contre 17% pour François Fillon.

Oussama Tannane envoyé en CFA 2 — Saint-Etienne
Arrivé en janvier 2016 à l'AS Saint-Etienne, Oussama Tannane avait opéré des débuts encourageants dans le Forez. L'attaquant des Verts jouera en CFA ce samedi.


Dans le cas d'un duel entre Emmanuel Macron et François Fillon, le candidat d'En Marche! l'emporterait face à l'ancien Premier ministre (66 contre 34). Plusieurs sources policières nous indiquent toutefois que, selon eux, Marine Le Pen serait largement sous évaluée dans les sondages au contraire d'Emmanuel Macron qui lui, serait sur côté. "M. Macron qui dans ses cent premiers jours n'a aucune mesure sociale, ni pour les pauvres, ni pour les salariés (.) Par contre il y aura bien l'augmentation de la CSG pour six millions de retraités (.) M. Fillon, lui, propose une augmentation de la TVA, les deux s'accordent pour un immense plan social pour la fonction publique", a-t-il fustigé, en déplorant également que les deux candidats de la droite et du centre veuillent légiférer par ordonnances pour réformer le code du Travail.

Tous les autres candidats majeurs perdent un point dans les intentions de vote au premier tour. François Fillon profite de ce sujet prisé de la droite pour passer devant Benoît Hamon. Le scénario d'un deuxième tour opposant Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon est-il envisageable à deux semaines du premier tour de la présidentielle?

Recommande: