Mélenchon monte dans les sondages et passe devant Fillon — Présidentielle/France

11 Avril, 2017, 02:53 | Auteur: Sandy Vega
  • Penelope et François Fillon assis à côté d'Edouard Balladur au meeting Porte de Versailles le 9 avril 2017

Ceci dit, il possède quelques inconvénients, pour ses adversaires notamment. Jean-Luc Mélenchon est ensuite devenu sénateur de l'Essonne entre 1986 et 2000, puis ministre délégué de l'enseignement professionnel pendant deux ans sous la cohabitation Chirac/Jospin. Remonté depuis la cinquième place au premier tour à la troisième, il réussit un exploit.

M. Mélenchon tiendra encore un meeting le 18 avril à Dijon qui sera doublé, par hologramme, dans six autres villes (Nantes, Nancy, Clermont-Ferrand, Montpellier, Grenoble et Le Port à la Réunion). A l'époque, il est crédité de 15% des intentions de vote.

François Fillon a tenté de remobiliser ses troupes et de montrer l'unité d'une droite qui a frôlé l'implosion sous le coup des affaires. Les électeurs de Marine Le Pen (76%) sont les plus décidés, suivis de François Fillon (75%) et Jean-Luc Mélenchon (61%). Son dernier meeting à Marseille l'a montré très en verve. Beaucoup plus que ce que lui-même attend selon les articles de presse de l'époque. Difficile à dire, mais lui veut y croire dur comme fer, en s'inspirant des exemples en Espagne ou en Grèce, où des partis d'extrême-gauche ont bousculé la hiérarchie. avant de décevoir.

A raison! Au premier tour de la présidentielle, il obtient 11% des voix.

Emmanuel Macron le devance dans cette catégorie, gagnant 2 points à 44%. Mélenchon, qui aime bien rappeler qu'il n'a jamais eu d'ennui avec la justice (coucou François Fillon), veut également annuler le CETA et le TAFTA, autre traité de libre-échange entre l'UE et les États-Unis.

Mais le contexte seul n'explique pas la progression de Jean-Luc Mélenchon.

A la question de savoir s'il préférerait appeler à voter François Fillon (Les Républicains), Emmanuel Macron (En Marche!) ou Jean-Luc Mélenchon, le candidat investi par le PS a répondu sans hésiter: 'Moi, je vais vous répondre franchement: Mélenchon'. Ils sont tous deux en légère baisse, à environ 23% des intentions de vote. Sur le graphique du Présitrack, c'est la panique.

En 2012, Jean-Luc Mélenchon s'est présenté dans la course à l'élection présidentielle. Marine Le Pen est désormais à 24% des intentions de vote. "Une faute politique et historique lourde", selon Emmanuel Macron. Benoît Hamon tombe sous la barre des 10% à 9% d'intentions de vote. Pas rancunier mais aussi réaliste: son rival a bien plus de chance de se retrouver au deuxième tour que lui pour l'instant. Plusieurs sources policières nous indiquent toutefois que, selon eux, Marine Le Pen serait largement sous évaluée dans les sondages au contraire d'Emmanuel Macron qui lui, serait sur côté. Ils obtiennent respectivement 38% et 62%.

Recommande: