Présidentielle : un hologramme de Mélenchon en meeting à Nantes le 18 avril

10 Avril, 2017, 01:47 | Auteur: Sue Barrett
  • Les candidats face à la rédaction : Jean-Luc Mélenchon, l'interview en intégralité

Pierre Gattaz, Liliane Bettencourt ou Jérôme Cahuzac, "des gens riches quoi", se confronteront donc au personnage de Jean-Luc Mélenchon.

Les high-scores de chaque joueurs sont enregistrés et comptabilisés pour financer virtuellement les différents aspects du programme de la France insoumise.

Le 'héros' secoue donc ses ennemis pour récupérer de l'argent. Le but du jeu?

Donné au coude-à-coude avec François Fillon (Les Républicains) dans les intentions de vote au premier tour, le candidat de La France insoumise a choisi le thème de la paix et le Vieux Port, cinq ans après son discours au Prado sur les vertus du métissage, qui avait signé l'arrêt de sa progression alors qu'il était déjà au-delà de 15% dans les sondages. Récolter 279 milliards d'euros, le budget prévu par le candidat une fois au pouvoir. Une semaine après, et passé le deuxième débat, il est incontestable que seul Jean-Luc Mélenchon peut encore espérer être présent au second tour, mais pour cela il aura aussi besoin de Benoit Hamon.

Par exemple, le champion de la France Insoumise s'est mué en Youtubeur pour cette campagne présidentielle. Sa chaîne marche très bien d'ailleurs, elle compte plus de 266 000 abonnés et 20 millions de vues ce qui en fait, de loin, le candidat à l'élection le plus suivi de la plateforme de streaming de Google.

Deux soutiens insolites à Jean-Luc Mélenchon. En témoigne Fiscal Kombat, développé, justement, grâce à ses partisans via la plateforme collaborative Discord.

En janvier dernier, le candidat a même utilisé un hologramme pour mener un meeting à deux endroits à la fois. Une "première mondiale " selon lui et, surtout, un cas d'école de l'usage de la technologie à des fins de marketing politique.

S'il refuse de se laisser griser, Jean-Luc Mélenchon place toutefois de sérieux espoirs dans la dynamique relevée par les instituts de sondage dont certains le placent à égalité avec son adversaire de droite et à quelques points du duo de tête.

Jean-Luc Mélenchon a également réitéré sa proposition controversée d'organiser une grande conférence sur les frontières en Europe. "On m'a dit que j'attentais aux principes sacrés de l'intangibilité des frontières en Europe".

Recommande: