La Corée du Nord condamne le raid américain en Syrie

10 Avril, 2017, 01:29 | Auteur: Lynn Cook
  • Etats-Unis

Le conseiller à la sécurité nationale du président américain, le général en exercice H.R. McMaster, a qualifié dimanche ce déploiement de mesure de "prudence" face à un régime "paria désormais doté de la capacité nucléaire". "Le président leur a demandé d'être prêts à nous donner un éventail complet d'options pour lever cette menace contre le peuple américain et contre nos alliés et partenaires dans la région", a-t-il ajouté, faisant apparemment référence aux conseillers militaires. Les scénarios présentés sont la partie du plan selon la révision accélérée de la politique de la Corée du Nord, qui était préparée à la rencontre de Trump avec le chef de la Chine Si Tszin'pinem. De l'avis des experts, cela témoigne du fait que la Corée du Nord avance sérieusement dans la réalisation de son programme nucléaire militaire, violant de nombreuses interdictions et sanctions du Conseil de sécurité de l'Onu.

Le commandement américain dans le Pacifique a annoncé samedi que le Carl Vinson, qui devait initialement aller faire escale en Australie, avait pris la route du Pacifique Ouest depuis Singapour "par mesure de précaution". Un sixième serait imminent. Nous (...) sommes prêts à agir seuls si la Chine n'est pas capable de se coordonner avec nous " quant au besoin de freiner les ambitions nucléaires de Pyongyang, a-t-il assuré au deuxième jour d'une visite du président chinois Xi Jinping à la résidence de Floride de son homologue américain Donald Trump". Pas plus tard que mercredi, il a fait tirer un nouveau missile balistique qui s'est abîmé en mer du Japon. Or, récemment, le nouvel hôte de la Maison-Blanche a déclaré qu'il réglerait seul le problème nord-coréen, sans l'aide de l'Empire du Milieu.

Coupe Davis: un avantage en profondeur pour France-Grande-Bretagne
Après les deux premiers matchs du quart de finale de Coupe Davis , l'Équipe de France mène 2 à 0 contre la Grande Bretagne . Jérémy a été monstrueux pendant la semaine, il faisait des sets qui étaient d'une qualité incroyable.


Une menace qui paraît encore plus crédible depuis la frappe ordonnée jeudi soir sur la base aérienne syrienne d'où auraient décollé les avions responsables, selon Washington, d'une attaque chimique contre le village de Khan Cheikhoun mardi.

Le secrétaire d'Etat américain a prévenu vendredi que les Etats-Unis étaient prêts à 'agir seuls' contre la Corée du Nord, au lendemain d'une frappe américaine contre le régime syrien.

Recommande: