Holland et Trudeau lancent le centenaire de la bataille d'Arras, avant Vimy

10 Avril, 2017, 01:16 | Auteur: Lynn Cook
  • Le drapeau canadien

Environ 20 000 personnes, dont une majorité de Canadiens, étaient attendues dans l'après-midi à Vimy, à 12km d'Arras, soit, si ce chiffre est atteint, une fréquentation cinq fois plus importante qu'en mai 2016 à Verdun, où s'est déroulée l'une des batailles les plus meurtrières de la Première Guerre mondiale. Les architectes de ce bâtiment d'un coût de 10 millions de dollars (9,4 millions d'euros, financé à moitié par le gouvernement canadien et l'autre par la Fondation Vimy qui gère le lieu) ont incorporé dans les plans du nouveau centre un mur de fenêtres qui permet aux visiteurs de demeurer en contact avec le poignant paysage cicatrisé par les batailles.

"C'est un sentiment incroyable de marcher ici, de voir que les cratères d'obus sont toujours là.", renchérit Jacob Woodgate, 17 ans, étudiant de Thunder Bay (Ontario). Ils se sont ensuite recueillis devant l'ancienne sépulture d'un soldat canadien inconnu au cimetière militaire de Souchez.

Immense disque rouge en métal d'une dizaine de mètres de diamètre sur lequel ont été coulés des bottes de soldats, ce coquelicot géant - symbole du souvenir dans plusieurs pays du Commonwealth - a été installé place des Héros, au centre-ville d'Arras.

Le président François Hollande et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont dévoilé dimanche matin un monument en hommage au victimes de la bataille d'Arras, avant les grandes cérémonies du centenaire de la bataille de Vimy, considéré comme un événement fondateur de la jeune nation canadienne.

" C'est ce que nous faisons quand nos pays s'engagent pour répondre aux appels des réfugiés du Moyen-Orient qui recherchent une terre d'asile; (.) quand nous condamnons les massacres chimiques réalisés aujourd'hui par un régime criminel; (.) quand nous luttons contre le terrorisme; quand nos peuples blessés refusent de basculer dans la haine et le rejet; (.) quand nous oeuvrons chaque jour pour faire reculer les discriminations et pour que nos pays continuent d'être des terres de tolérance et de progrès", a-t-il affirmé.

Hamon appellera à voter Mélenchon s'il perd au premier tour
Dans " Fiscal Kombat ", en référence au célèbre jeu vidéo "Mortal Combat", Jean-Luc Mélenchon se bat contre les plus aisés. Mélenchon atteint des sommets de popularité.


Parmi les personnalités, outre MM.

Pendant deux heures, diverses représentations théâtrales, prestations musicales - notamment d'Isabelle Boulay et de Coeur de Pirate - ou encore le survol aérien par des avions d'époque auront marqué la fin d'après-midi.

Au printemps 1917, les Alliés, pris dans l'impasse d'une guerre de tranchées, planifient une nouvelle offensive massive: les Britanniques lanceront des attaques de diversion au nord, autour d'Arras à partir du 9 avril, les Français attaqueront une semaine plus tard les lignes allemandes au sud du front, au Chemin des Dames.

Ils ont déposé les deux derniers disques de cette œuvre en hommage aux morts et blessés durant la bataille d'Arras, soit quelque 100 000 hommes mis hors de combat côté britannique, autant dans les rangs allemands, y inscrivant des messages de paix.

"À l'échelle de la guerre, atteindre l'objectif en trois jours, c'est exceptionnel, c'est pour ça que cela a été perçu immédiatement comme une victoire", explique à l'AFP l'historien Yves Le Maner.

Recommande: