L'Etat islamique revendique l'attaque — Attentat de Londres

30 Mars, 2017, 00:32 | Auteur: Lynn Cook

"Il a mené cette opération en réponse aux appels à viser les ressortissants des pays de la coalition", annonce le canal de l'organe de propagande de l'EI, Amaq.

" Il y a quelques années, il a fait l'objet d'une enquête du MI5", le service de renseignement intérieur britannique, en lien avec " l'extrémisme violent ", avait fait savoir de son côté la première ministre, Theresa May, jeudi devant le Parlement, ajoutant qu'il était alors " un personnage secondaire " dans l'enquête. Mme May a également précisé que l'auteur de l'attentat a fait par le passé l'objet d'une enquête des services de renseignements intérieurs (MI5) sur un réseau extrémiste. Mais la sécurité restera renforcée dans la capitale dans les prochains jours, avec presque deux fois plus de policiers armés que d'habitude dans les rues, a indiqué Scotland Yard. "Il n'a jamais été condamné pour des délits terroristes", a-t-elle ajouté.

La police de Londres a révélé dimanche que Khalid Masood, l'auteur de l'attaque de Westminster, a agi seul, sans planification avec d'autres éléments, soulignant qu'aucune information ne laisse penser que d'autres attaques seraient planifiées. Mohamed Abrini, "l'homme au chapeau" des attentats de Bruxelles l'an dernier et suspect-clé des tueries de Paris en novembre 2015, y avait séjourné l'été précédant ces attaques. La police a pour sa part procédé à huit arrestations, à Londres et à Birmingham, dans le cadre de l'enquête. Il habitait jusqu'en juin à Birmingham (centre) avec femme et enfants, selon des témoins qui ont décrit un homme "très religieux". "Cet acte de terrorisme a échoué car nous sommes ici et nous allons reprendre notre travail", a abondé une députée de l'opposition travailliste, Harriet Harman.

La police a par ailleurs revu à la baisse le bilan de l'attaque, la plus meurtrière ayant frappé le Royaume-Uni depuis douze ans. "En outre, le président des États-Unis, Donald Trump, a affirmé hier qu'un Américain faisait partie des trois personnes qui ont péri dans l'attentat".

En attaquant le coeur de Londres, à proximité de Big Ben et du Parlement, Daech l'Etat Islamique démontre sa capacité à utiliser des ressortissants sur leur propre territoire.

Présent avec un groupe d'une dizaines de personnes, Naveed Mirza, 20 ans, a expliqué à l'AFP avoir voulu exprimer sa solidarité avec les "familles et amis des victimes".

Parmi les blessés, 29, dont de nombreux touristes, ont été hospitalisés. Parmi les blessés figurent trois élèves français du lycée Saint-Joseph de Concarneau, en voyage scolaire, dont deux sont dans un état grave.

Recommande: