L'évacuation d'une mosquée provoque des heurts avec la police — Hauts-de-Seine

25 Mars, 2017, 01:06 | Auteur: Sandy Vega
  • Une opération de police est menée pour évacuer les derniers occupants de la mosquée de Clichy-la-Garenne

Mais une cinquantaine de fidèles ont réussi à entrer et ont débuté un sit-in à l'intérieur, avant d'en être délogés par les forces de l'ordre.

Durant l'intervention, trois policiers ont cependant été légèrement blessés et un manifestant a été interpellé pour violence sur personne dépositaire de l'autorité publique, selon la police. "On va continuer à faire ça (ndlr: des prières dans la rue, devant l'ancien lieu de culte ou la mairie) jusqu'à ce que le maire trouve une solution digne, qui réponde aux besoins des musulmans" de Clichy, a indiqué quant à lui Hamid Kazed, président de l'Union des associations musulmanes de Clichy (UAMC).

Mais l'UAMC juge cette mosquée des Trois-Pavillons excentrée, mal desservie par les transports en commun et trop exiguë. En août dernier, le tribunal administratif de Cergy Pontoise avait annoncé sa décision d'expulsion, confirmée par la suite par le Conseil d'Etat.

Une procédure sur le fond est toujours pendante, selon l'UAMC. Ce même tribunal a enjoint en décembre à l'association, qui continuait à occuper les lieux illégalement, de payer des astreintes. Le préfet a de son côté tenté de trouver une solution de médiation à plusieurs reprises, mais en vain, a indiqué la préfecture. En signe de protestation, des prières ont eu lieu dans l'après-midi devant la mairie.

Située dans la rue d'Estienne-d'Orves, la mosquée fait l'objet d'un conflit entre les musulmans et la municipalité qui souhaite transformer le lieu en médiathèque. Muzeau s'est pour sa part réjoui de pouvoir récupérer l'usage d'un local "en vue du projet de médiathèque tant attendu par les Clichois".

Recommande: