Un Français arrêté après avoir tenté de foncer dans la foule — Anvers

24 Mars, 2017, 03:11 | Auteur: Lynn Cook

"Il n'était pas fiché S et n'était pas signalé comme radicalisé selon les premiers éléments d'information", a expliqué cette source. Ce que l'on sait à 17h30.

Cet incident a été décrit par le maire d'Anvers, Bart De Wever comme un "possible attentat terroriste" selon l'agence Belga. La deuxième ville du pays a été placée en "vigilance renforcée".

"Le véhicule roulait à grande vitesse sur le Meir (l'artère), donc les gens devaient sauter sur le côté", a déclaré le chef de corps de la police d'Anvers, Serge Muyters, lors d'un point de presse. Le véhicule était immatriculé en France et selon le parquet, le conducteur lui-même est français.

Un homme a tenté de foncer dans la foule sur la principale artère commerçante d'Anvers, appelée le Meir.

Ce dernier portait "tenue de camouflage". François Hollande a confirmé une tentative d'attentat à Anvers impliquant "semble-t-il" un ressortissant français. " Les seules infractions connues relevaient de la petite délinquance, du type conduite en état d'ivresse ou usage de stupéfiants". D'après des informations de BFM TV, il était inconnu des services de police. "Le service de déminage de la Défense est sur place afin d'examiner le véhicule".

Tentative d'attentat ou perte de contrôle?

Est-ce que le franco-tunisien, qui a été arrêté aujourd'hui avec son coffre rempli d'armes, avait vraiment l'intention de réaliser une attaque?

" Inspiré par les événements de Londres, l'homme avait l'intention de tuer mais n'y serait pas parvenu du fait de son état".

Recommande: