L'Angleterre interdit les ordinateurs sur les vols en provenance de six pays

22 Mars, 2017, 00:22 | Auteur: Lynn Cook

Mardi matin, les autorités américaines ont annoncé les huit pays concernés: Turquie, Jordanie, Egypte, Arabie saoudite, Koweït, Qatar, Emirats arabes unis et Maroc.

Les Etats-Unis ont annoncé l'interdiction des ordinateurs portables et tablettes en cabine des avions de neuf compagnies aériennes en provenance de pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d'attentats.

- Le Royaume-Uni applique immédiatement ces restrictions à la Turquie et cinq pays arabes: le Liban, la Jordanie, l'Egypte, la Tunisie et l'Arabie saoudite.

"Nous estimons que c'est la bonne chose à faire et aux bons endroits pour assurer la sécurité des voyageurs", a justifié un haut responsable américain.

A Washington, un responsable américain a invoqué "plusieurs incidents et attentats couronnés de succès contre des passagers et des aéroports ces dernières années", citant l'attaque revendiquée en février 2016 par les islamistes somaliens shebab affiliés à el-Qaëda: un engin avait explosé à bord d'un Airbus A321 de Daallo Airlines, avec 74 passagers à bord, 15 minutes après le décollage, provoquant un trou d'un mètre de diamètre dans son fuselage et tuant le poseur présumé de la bombe.

- A Londres, le ministre des Transports, Chris Gayling, a parlé, dans une déclaration écrite au Parlement, de "menace terroriste en constante évolution".

Cette interdiction des appareils électroniques plus gros que les smartphones serait liée à une menace provenant du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), actif au Yemen, a affirmé la chaîne de télévision CNN, citant un responsable américain.

Ce sont 14 compagnies aériennes qui sont concernées par la mesure, comme l'a précisé un porte-parole du gouvernement anglais.

"Selon ces nouvelles dispositions, les passagers montant à bord des vols à destination du Royaume-Uni depuis les pays concernés ne seront pas autorisés à avoir en cabine tout téléphone, ordinateur portable ou tablette plus grand qu'un téléphone portable de taille normale (hauteur 16 cm, largeur 9,3 cm et épaisseur 1,5 cm)", selon le communiqué.

La décision s'inscrit dans un contexte de resserrement des contrôles aux frontières et plus généralement de la politique américaine en matière d'immigration depuis l'entrée en fonctions de Donald Trump le 20 janvier.

Le président républicain essaie d'imposer une interdiction temporaire d'entrée aux États-Unis aux ressortissants de six autres pays majoritairement musulmans ainsi qu'à tous les réfugiés.

Recommande: