"Le Grand Débat" : quel candidat vous séduit le plus ?

21 Mars, 2017, 01:07 | Auteur: Lynn Cook
  • Présidentielle : Manuel Valls répond «à ceux qui parlent de trahison» et critique le programme de Benoît Hamon

A partir de 21 heures ce soir sur TF1 et LCI, les cinq candidats crédités de plus de 10% dans les sondages se retrouveront face à face lors d'un débat télévisé inédit. A la question: "Si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, quel est le candidat pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez?"

Les "provocations" de Le Pen.

C'est la première fois qu'un tel débat opposera les candidats à l'élection présidentielle avant le premier tour. "Je sais que les sondages ont une grande vertu pour les commentateurs mais avec cette règle-là, je n'aurais pas pu participer (au débat de) la primaire de la droite et du centre".

Le costume du candidat de droite a évidemment été passé au crible. Certains, comme Jean-Luc Mélenchon, s'en sortent avec une pirouette. Organisé par Explicite, ce débat de deux heures, doit être animé par des questions d'internautes. Et c'est la favorite des sondages qui a concentré les attaques. Les thèmes ont été préparés avec le staff des candidats début mars. "Ces solutions que vous proposez sont des solutions qui ne seront pas mises en oeuvre (.) ou en tout cas ce sont des promesses qui, si elles étaient tenues, conduiront à la faillite".

Pour le reste des partis, qu'il s'agisse du Front national ou des Républicains, ils n'ont soit pas répondu aux sollicitations de Normandie-actu ou n'ont pas prévu de retransmission du débat. "Quand j'ai quelque chose à dire je le dis clairement, c'est mon habitude", a répliqué l'ancien ministre de l'Economie, passablement irrité. "Vous mentez aux Français en déformant la vérité Madame Le Pen".

Présidentielle 2017 : et les candidats sont
Plus de 14 500 élus, sur environ 42 000 en France, ont apporté leur signature à un candidat. A l'époque, "l'idée même de sortir de l'Union européenne paraissait farfelue, extrémiste".


Toujours empêtré dans l'affaire Penelope, l'image de François Fillon est abîmée et risque d'être remise en question dans ce débat. Jean-Luc Mélenchon se présente comme celui qui sera "le dernier président de la cinquième République", alors que le changement de République est au cœur de son programme, "un président écologique" et un "président social". "J'en prends l'engagement solennel".

Si sa baisse dans les sondages a été enrayée, l'ampleur de son retard sur Emmanuel Macron lui offre pour l'instant peu de perspectives de présence au second tour.

Quelques chiffres ont été lancés, comme la promesse de recruter 20.000 enseignants supplémentaires pour Benoît Hamon ou de créer 40.000 places de prison, pour Marine Le Pen. "Et il ne leur est pas interdit de récompenser les vertueux!"

Selon les résultats, il obtient 25,5% des intentions de vote devant Marine Le Pen à 25%.

Recommande: