Berlin "doit de l'argent" à l'Otan et aux Etats-Unis

21 Mars, 2017, 00:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump: l'Allemagne

Une hausse des dépenses militaires oui, mais pas que pour l'Otan.

Il a déclaré ça sur Twitter, ce samedi, au lendemain d'une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel, qu'il a d'ailleurs qualifiée "d'excellente", malgré les commentaires des observateurs, qui ont parlé d'une rencontre tendue. Angela Merkel y avait répété son engagement que l'Allemagne allait monter à 2% de son PIB la part de dépenses militaires d'ici 2024.

"L'Allemagne ne doit pas d"'énormes sommes" d'argent à l'OTAN et aux États-Unis pour la défense, a déclaré dimanche la ministre allemande de la Défense, récusant ainsi les tweets du président américain Donald Trump.

La "fuite en avant destructrice" de l'ex-braqueur Ziyed Ben Belgacem — Orly
Arme de poing à la main droite et sacoche en bandoulière, il attrape cette dernière, lui pointant son pistolet sur la tempe. Il est alors 8h25 et la scène a duré "un peu plus de deux minutes", selon François Molins.


Mais cela passe à la fois par la modernisation de l'Otan ainsi que par "une union européenne de la Défense" et des "investissements dans l'ONU", a-t-elle dit, au moment où les États-Unis veulent réduire leur contribution au budget des Nations Unies.

Le budget militaire de l'Allemagne doit atteindre 38,5 milliards d'euros en 2018, soit 1,4 milliard de plus qu'aujourd'hui.

"Donald Trump se comporte comme un empereur de Chine face à ses sujets tributaires ", a-t-il fustigé. Hormis les Etats-Unis (3,36% du PIB), seuls le Royaume-Uni (2,17%), la Pologne (2,01%), l'Estonie (2,18%) et la Grèce (2,36%) ont déjà atteint cet objectif.

Recommande: