Grasse. Le tireur voulait tuer huit à 14 de ses camarades

20 Mars, 2017, 00:21 | Auteur: Lynn Cook
  • 13h27: Voici des images du lycée Alexis-de-Tocqueville à Grasse, où des coups de feu ont été entendus

Il voulait tuer une dizaine de camarades qu'il ne supportait plus: Killian, l'adolescent qui a fait cinq blessés en ouvrant le feu jeudi dans son lycée de Grasse, a été présenté à un juge en vue de sa mise en examen. Le frère jumeau de ce dernier a, quant à lui, été mis hors de cause et libéré.

D'après Fabienne Atzori, il prévoyait "depuis plusieurs semaines" de s'en prendre à la vie d'au moins huit camarades de classe avec qui "il entretenait de mauvaises relations". "Il semblait animé, à l'égard d'un certain nombre de victimes [.] d'un ressentiment tel qu'il souhaitait s'en prendre à leurs jours", a-t-elle ajouté. Interrogé sur le déroulé des faits, le chef d'établissement a raconté son bref échange avec le tireur.

"Il m'a dit +je veux pas vous tuer, mais je veux+.enfin, +je vais tuer d'autres personnes+", a-t-il poursuivi, décrivant son face à face avec le tireur.

Arsenal, Alexis Sanchez touché à la cheville
Les supporters d'Arsenal n'en finissent plus de se déchirer sur le "cas" de leur emblématique entraîneur français. Aujourd'hui, je ne me soucie pas de ça.


En garde à vue, le garçon de 16 ans a reconnu être l'auteur de la fusillade, expliquant être arrivé au lycée en franchissant un grillage, avec les armes rangées dans deux sacs et le fusil caché sous un tissu.

Cet élève de première scolarisé au lycée Alexis-de-Tocqueville était porteur, jeudi, de nombreuses armes qui appartenaient à des membres de sa famille: un fusil à pompe, un pistolet à grenaille, un révolver, deux grenades factices et d'exercice ainsi qu'un engin explosif.

Son complice présumé de 17 ans a gardé le silence devant les policiers. Sur lui, les policiers avaient notamment retrouvé un fusil, des armes de poing et des grenades à plâtre.

Recommande: