Enquête pour soupçons de corruption au Royaume-Uni — Airbus

20 Mars, 2017, 00:25 | Auteur: Aubrey Nash
  • Airbus collaborera

Airbus annonce ce jeudi soir faire l'objet d'une enquête préliminaire diligentée par le Parquet national financier sur des soupçons de corruptions. Airbus coopèrera pleinement avec ces deux organismes " a t il été précisé du côté de Colomiers. "Nous avons des enquêtes internes très intensives concernant ce sujet, ce qui montre que le respect des règles fonctionne vraiment bien au sein d'Airbus". Une enquête équivalente est ouverte depuis l'été au Royaume Uni par le Serious Fraud Office (SFO), le Service britannique de répression des fraudes graves. "Le PNF a ouvert en juillet 2016 une enquête préliminaire sur des soupçons de corruption en lien avec des contrats de ventes", a-t-on précisé de source judiciaire, une enquête ouverte "en coordination avec le SFO". Selon une source judiciaire de Reuters, Airbus était dans l'obligation de communiquer sur cette affaire en raison d'impacts possibles sur les marchés financiers. L'enquête britannique porte sur des allégations de fraude, de pots-de-vin et de corruption dans le secteur de l'aviation civile d'Airbus Group, liées à des irrégularités concernant des consultants tiers, pour la vente à l'export d'avions civils. Un porte-parole avait alors stipulé qu'aucune information supplémentaire ne serait rendue publique avant l'aboutissement de l'enquête.

L'enquête sur des soupçons de corruption dont fait l'objet Airbus depuis l'été dernier au Royaume-Uni se poursuit désormais en France. L'affaire porte sur la livraison en 2003 de 15 appareils Eurofighter pour un montant de 1,7 milliard d'euros.

Recommande: