Opération séduction de Kate et William à Paris à l'heure du Brexit

19 Mars, 2017, 01:50 | Auteur: Sue Barrett
  • Andrew Winning  Reuters                       Pourquoi William et Kate assisteront à France Pays de Galles lors de leur visite à Paris

Quelques mois après leur venue en France pour le centenaire de la bataille de la Somme, Kate et William ont rencontré à nouveau le président de la République française ce vendredi 17 mars à l'occasion de leur première visite officielle à Paris. "J'ai envie de montrer à ces hommes (les terroristes) qu'ils ne peuvent pas gagner".

Le président François Hollande va dérouler le tapis rouge au prince héritier et à son épouse, reçus officiellement à l'Elysée pour un entretien dans l'après-midi.

Le couple princier arrive, ce vendredi, en visite officielle, à la demande du Foreign Office, afin de renforcer des liens mis à mal par le Brexit.

"Ce partenariat continuera en dépit la récente décision de la Grande-Bretagne de quitter l'Union européenne", a assuré le prince William lors de cette réception.

Musée Grévin : Kendji Girac, nouveau pensionnaire, le plus jeune après Mozart
Le Musée Grévin va accueillir en son sein un tout nouveau pensionnaire. Ce sera le plus jeune artiste statufié après le compositeur Mozart.


"Comme tous les voisins, parfois nos deux pays s'encouragent mutuellement en se soutenant, parfois ils essayent de se surpasser, comme on pourra le voir pendant le match de rugby entre le Pays de Galles et la France, a continué, en riant, William". "Que pensez-vous du Brexit?", lui a ainsi demandé un jeune élève de la "British School of Paris". Kensington Palace a été clair: la visite ne prévoit aucune commémoration officielle autour du décès de la princesse de Galles, disparue à Paris le 31 août 1997.

Selon "Le Figaro", ce dîner de gala réunira les comédiens Jean Reno, Audrey Tautou ou Kristin Scott-Tomas, le vainqueur du Vendée Globe, Armel Le Cléac'h, et son rival malheureux britannique, Alex Thomson. Des raisons plus protocolaires s'ajoutent à cette motivation: âgée, la reine Elizabeth II délègue plusieurs de ses responsabilités aux héritiers de la couronne, dont le prince William, aujourd'hui parrain de la fédération galloise de rugby (WRU). Désireux d'embrasser pleinement ses fonctions royales, le prince a annoncé en janvier qu'il abandonnerait cet été son travail de pilote d'hélicoptère-ambulance pour se consacrer pleinement à son rôle de prince.

Un petit moment de détente avant de rejoindre le stade de France.

Recommande: