Espérance de vie : être parent permet de vivre plus longtemps

19 Mars, 2017, 00:19 | Auteur: Jonathan Ford
  • Avoir des enfants augmente l'espérance de vie

C'est en tout cas ce que révèle une étude publiée dans le Journal of Epidemiology & Community Health. Les parents adopteraient des comportements plus sains à cause de leurs enfants, ce qui augmente considérablement leur espérance de vie, estiment les auteurs de l'étude.

D'autre part, contrairement à ceux qui n'ont pas d'enfant, les adultes parents peuvent bénéficier dans le futur de l'aide et du soutien de leurs enfants. A 60 ans, les personnes ayant au moins un enfant ont une espérance de vie de près de 2 ans plus importante que les personnes sans enfants. À 80 ans, les pères ayant eu au moins un enfant avaient encore une espérance de vie de 7,7 ans, contre 7 ans chez les hommes sans enfant, soit un écart de 0,7 an.

Ce phénomène s'expliquerait aussi par les habitudes de vie que les parents sont contraints d'avoir grâce à leurs enfants comme l'alimentation, l'activité, une comportement plus en résumé, telle une source d'équilibre. Dans le détail, cet écart était un peu supérieur chez les hommes, de l'ordre de 1,8 an, contre 1,5 an chez les femmes. Et cette longévité est encore plus vraie pour les hommes que pour les femmes.

Nintendo Switch : déjà 1,5 million d'exemplaires vendus dans le monde ?
Pour l'heure, la Switch , mi-console de salon, mi-console portable, semble marcher sur les traces de la Wii . Selon le Wall Street Journal , Nintendo va doubler les plans de production après une forte demande.


Pour parvenir à ces conclusions les scientifiques ont mené leurs travaux sur plus d'1,4 million de Suédois nés entre 1911 et 1925. Pour les femmes sans enfants, elle atteignait encore 23,1 ans, contre 18,4 chez les hommes.

Pour les chercheurs, cette augmentation de longévité s'explique très simplement. Ainsi, en premier lieu, les comportements généralement plus sains adoptés une fois sa progéniture venue au monde permettraient de gagner quelques mois de vie. Dans l'étude suédoise, l'espérance de vie des mères de famille était de 24,6 ans à 60 ans contre 20,2 ans chez leurs homologues masculins.

Quant à l'avantage relatif observé chez les hommes ayant eu des enfants, il est encore plus important chez les hommes non mariés "peut-être parce que les hommes mariés bénéficient également du partenaire en termes de soins et de soutien, alors que les non-mariés et les veufs seraient plus dépendants de leurs enfants adultes", écrivent les chercheurs.

Recommande: