Yémen : 42 réfugiés tués en mer Rouge

18 Mars, 2017, 00:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Yémen 33 réfugiés somaliens tués par des tirs en mer Rouge

Plus de quarante réfugiés somaliens, dont des femmes et des enfants, ont été tués dans une attaque au large du Yémen, pays en guerre où 26 soldats ont péri vendredi dans une attaque rebelle. La responsabilité de l'attaque restait encore floue dans l'immédiat.

Mais le lieu et les circonstances exactes de l'attaque restent inconnus, dans une zone qui est déjà le théâtre d'opérations militaires liées à la guerre opposant les rebelles chiites aux forces favorables au gouvernement. Le bilan a été confirmé par un responsable portuaire. Ce dernier a indiqué à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, que l'embarcation avait pu accoster à Hodeida et que les réfugiés avaient subi des tirs d'armes légères. Toujours selon ce responsable, les survivants, parmi lesquels se trouvent trois trafiquants yéménites, ont été directement conduits à l'établissement pénitentiaire de la ville.

Plusieurs migrants africains ont en effet fait du Yémen un point de transit dans l'option de se rendre en Arabie Saoudite pour y trouver du travail et une vie meilleure. Malgré la guerre et la situation humanitaire désastreuse, le pays accueille encore bon nombre de ces réfugiés qui fuient la misère de la Corne de l'Afrique.

L'embarcation, qui emportait environ 150 personnes, aurait été visée par un navire militaire et mitraillée par un hélicoptère, de nuit, alors qu'elle tentait de rejoindre le Soudan, selon un des passeurs, interrogé par l'agence Associated Press (AP).

" Ce n'était pas un bateau d'évacuation de l'OIM", a déclaré à la presse Joel Millman, dont l'organisation veille généralement à obtenir les autorisations des parties en guerre pour effectuer de telles opérations.

L'attaque a été signalée au large de la Mer rouge, dans la ville portuaire de Hodeïda, lorsqu'un mystérieux raid aérien a bombardé le bateau qui contenait ces réfugiés.

"Il note que les "réfugiés et les demandeurs d'asile se tournent de plus en plus vers des itinéraires migratoires bien établis (.)" qui passent par la côte-ouest du Yémen".

Il est situé au sud de Hodeida et a connu de violents combats ces dernières 24 heures ayant fait 32 morts, dont dix civils, selon des sources militaires et hospitalières. Selon certaines sources, l'Arabie saoudite serait responsable de la tragédie.

Recommande: