Syrie: au moins 42 morts dans des raids aériens sur une mosquée

18 Mars, 2017, 00:47 | Auteur: Lynn Cook

"Nous allons enquêter sur les allégations selon lesquelles cette frappe aurait fait des victimes civiles ", a ensuite déclaré le colonel Thomas.

Un correspondant de l'AFP a filmé ces images terribles après qu'une mosquée a été touchée par un bombardement américain, jeudi soir, à al-Jineh, un village sous contrôle des rebelles situé à 30 km à l'ouest d'Alep.

"Des avions non identifiés ont mené des raids sur une mosquée dans l'ouest de la province d'Alep à l'heure de la prière, tuant 42 personnes, en majorité des civils", a affirmé le directeur de OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Jeudi, les militaires américains ont reconnu avoir effectué une frappe contre Al-Qaïda, dans le nord de la Syrie, mais nié avoir délibérément visé une mosquée où au moins 42 personnes ont péri, selon une ONG locale. Plusieurs personnes étaient toujours portées disparues.

"Nous avons entendu des explosions quand la mosquée a été frappée".

Un cessez-le-feu parrainé par la Russie, alliée du régime syrien, et la Turquie, soutien des rebelles, est certes entré en vigueur en décembre 2016, mais les violences ont continué dans le pays. Aaux avions de la coalition s'ajoutent ceux du régime syrien, de la Russie et de la Turquie.

La plupart des victimes du raid de jeudi soir dans le village d'al-Jineh dans la province d'Alep sont des civils, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

En septembre 2015, la Russie est intervenue militairement pour soutenir le régime syrien, mais elle a toujours démenti que des attaques ont tué des civils.

La guerre en Syrie est entrée mercredi dans sa septième année, sans aucune perspective de paix à court ou moyen terme, et a fait plus de 320'000 morts.

Déclenché par la répression de manifestations pro-démocratie, ce conflit est devenu très complexe avec la montée en puissance de groupes jihadistes, l'implication de forces régionales et de puissances internationales, sur un territoire très morcelé.

Recommande: