Fin du recueil des parrainages, Poutou et Lassalle confiants — Présidentielle

18 Mars, 2017, 01:40 | Auteur: Lynn Cook
  • Louis Aliot vice-président du FN était l'invité mardi de Jean Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV

En tout, plus de 11.812 parrainages ont été validés par l'institution de la rue Montpensier.

Le représentant du mouvement En marche! Il est donc qualifié pour le premier tour de la présidentielle et rejoint ainsi ceux qui sont déjà qualifiés: François Fillon (2953), Benoît Hamon (1717), Emmanuel Macron (1548), Nicolas Dupont-Aignan (672), Nathalie Arthaud (623), Marine Le Pen (618), et François Asselineau (569). Et à J-3, ce n'est pas vraiment une surprise de retrouver Jean-Luc Mélenchon parmi les personnalités en possession des 500 signatures. Dans la matinée, Olivier Besancenot a dit son optimisme mais s'il y parvient, ce serait très juste.

Si les chances de Rama Yade (217 parrainages au dernier pointage) et Alexandre Jardin (107) semblent enterrées, le centriste Jean Lassalle, l'indépendant Jacques Cheminade, voire l'anticapitaliste Philippe Poutou, respectivement crédités de 453, 469 et 357 appuis, sont encore en balance pour 2017. Quelques minutes avant la clôture des dépôts des parrainages, ce dernier a annoncé avoir recueilli 523 signatures. La course aux signatures s'est achevée à 18 heures.

Il est impatient que le président du Conseil constitutionnel prononce son nom ce samedi lors de l'annonce de la liste des candidats officiels à la présidentielle. Les 47 restants doivent être parvenus au plus tard ce vendredi à 18h00 au Conseil constitutionnel. "Des centaines de militants ont sillonné toute la France, contacté les maires des plus petites communes qui ont accepté de parrainer, pour échapper au contrôle des partis institutionnels", racontait-il sur LCI, en dénonçant le fait que "le Conseil constitutionnel refuse de reconnaître que le cachet de la Poste fasse foi".

L'armée syrienne tire sur des avions israéliens
Adraei a souligné que l'un des missiles a été intercepté par le dôme de fer et s'est écrasé dans une zone au nord de Jérusalem. Habituellement, Israël ne prend pas la responsabilité publique de ses frappes.


Même satisfaction chez Jean Lassalle.

Reste encore aux sages de vérifier la validité des parrainages transmis.

Dès la semaine dernière, Cheminade se présentait comme potentiel candidat officiel - il devançait alors le candidat de la France insoumise au nombre de signatures.

Recommande: