Un nouveau logo débarque au printemps — Nutrition

16 Mars, 2017, 00:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Un nouveau logo nutritionnel arrive sur les aliments dès avril

Pour un accès plus facile, la vignette baptisée Nutri-Score, propose un code couleur du vert au rouge, en fonction de la qualité des produits.

L'Association nationale des industries alimentaires (ANIA) a indiqué qu'elle maintenait "son engagement dans la concertation et attend (ait) la présentation officielle des résultats de l'expérimentation en conditions réelles prévue dans les prochains jours, par respect pour l'ensemble des parties prenantes impliquées".

À lire: Un meilleur étiquetage nutritionnel suffira-t-il à faire baisser l'obésité?

Au printemps dernier, quatre logos différents ont été testés. De quoi orienter la politique nutritionnelle à venir pour limiter le fléau de la malnutrition, et plus précisément l'incidence du surpoids, de l'obésité, des troubles métaboliques (diabète, cancers?), des maladies cardiovasculaires et des inégalités sociales creusées par la malbouffe. Or selon le rapport, les cinq logos étudiés ne sont pas "paramétrés de façon adéquate ", ni pertinents pour atteindre cet objectif de santé publique.

Selon cette étude, les logos nutritionnels permettent d'apporter une information pertinente aux consommateurs sur l'apport en énergie et en nutriments des aliments en rayons.

Mais les industriels s'étaient élevés contre le projet, qu'ils estimaient stigmatisant pour leurs produits, et avaient empêché que l'adoption du système Nutri-Score ne soit validée par un décret. La ministre indique avoir basé sa décision sur deux études. L'expérimentation a été menée dans 60 supermarchés situés dans 4 régions de France.

La loi de modernisation de notre système de santé a inscrit dans le droit la possibilité de recommander un système d'étiquetage nutritionnel pour faciliter le choix d'achat du consommateur, au regard de la composition nutritionnelle des produits.

Connaître la qualité nutritionnelle des aliments afin de manger équilibré.

Seulement voilà: les résultats de l'étude en conditions réelles d'achat n'ont pas donné raison aux industriels de l'agroalimentaire et à certains distributeurs.

La ministre vient de recevoir les résultats: ils démontrent l'efficacité du logo Nutri-score (appelé aussi "5 C" pour 5 couleurs) comparativement aux autres systèmes d'étiquetage. D'autant plus que l'étiquetage " s'intéresse à un aliment pris seul mais ce n'est qu'un aliment du régime nutritionnel global d'un individu", a souligné Dominique Gombert, directeur de l'évaluation de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). 809 participants ont testés cinq systèmes d'étiquetage.

Les consommateurs vont pouvoir y voir plus clair.

Recommande: