L'islam, une nouvelle fois, au cœur des élections — Pays-Bas

16 Mars, 2017, 00:18 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le président turc Recep Tayyip Erdogan à son arrivée à un meeting le 11 mars 2017 à Istanbul- OZAN KOSE- AFP

"Quel que soit le résultat des élections aujourd'hui, le génie ne rentrera pas dans sa lampe et cette révolution patriotique est là pour rester", a affirmé Geert Wilders après avoir déposé son bulletin dans l'urne près de La Haye ce matin. " Ici aussi, il est possible que Geert Wilders gagne les élections", a-t-il mis en garde.

Geert Wilders porte le flambeau du populisme néerlandais. En effet, le Parlement néerlandais est élu au scrutin proportionnel, et il aurait donc la lourde tâche de former une coalition.

Pas moins de 28 partis politiques sont en lice pour ce scrutin à la proportionnelle.

Les travaillistes du PvdA, partenaires de la coalition sortante, ont eux enregistré une défaite historique et perdu 29 sièges.

Les résultats seront annoncés jeudi. Il y a visité la basilique d'Esztergom et rencontré le Premier ministre hongrois, le temps d'un café, avait alors rapporté l'agence de presse hongroise (MTI).

Le "Parti du travail", mené par Lodewijk Asscher, était arrivé deuxième lors des dernières élections mais pourrait perdre du terrain mercredi. En 2012, quand la crise grecque éclate, le leader du PVV menace de retirer son soutien au gouvernement si l'aide financière à la Grèce se faisait "au détriment du contribuable néerlandais", provoquant la chute du gouvernement en pleine crise de l'euro. Pendant des mois, les sondages l'ont placé en tête des intentions de vote, avec des prédictions lui offrant jusqu'à 35 sièges de députés sur 150, contre 15 actuellement. Et c'est bien Geert Wilders qui est déclaré perdant.

Orphelins Baudelaire : la malchance continue dans une seconde saison
Netflix renouvelle la série Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire pour une saison 2. J'espère que vous êtes heureux.


Selon la tradition néerlandaise, le parti qui remporte le plus de voix dirige les pourparlers de la coalition. Historiquement très religieux et conservateur sur les sujets de société, le parti est devenu plus laïque ces dernières années. Le parti est pour la légalisation de la production de cannabis. "C'est l'une des principales raisons pour lesquelles nous votons pour Wilders". Son parti fait campagne sur le thème du changement et du renouveau, ce qui séduit les plus jeunes électeurs. En cause, l'interdiction faite par les autorités néerlandaises à des ministres turcs de participer à des meetings en faveur du président Recep Tayyip Erdogan.

Mais si sa victoire, inédite aux Pays-Bas, serait un vrai choc, elle ne lui permettrait pas forcément de gouverner.

MondeLe discours anti-musulman du leader populiste séduit de nombreux électeurs.

Autre incertitude: qui profitera des tensions du week-end dernier entre les Pays-Bas et la Turquie?

Cette dynamique du PVV, qui pourrait toutefois se heurter au jeu des alliances et empêcher Wilders de devenir Premier ministre, rappelle celle, en France, de Marine Le Pen et du Front national, à qui un score historique semble également promis pour le premier tour de la présidentielle le 22 avril prochain.

Recommande: