Trump mis sous écoutes : une conseillère admet n'avoir aucune preuve

14 Mars, 2017, 02:02 | Auteur: Lynn Cook
  • Premier face-à-face Trump- Merkel sur fond de tensions

Le 4 mars dernier, Donald Trump affirmait sur Twitter que l'ancien président Barack Obama l'avait placé sous écoutes pendant la campagne.

Dans une entrevue à l'émission Good Morning America lundi matin, elle a reconnu qu'elle n'avait aucune preuve de ce qu'elle avançait.

Ce lundi, c'est Kellyanne Conway, une des principales conseillères du président républicain, qui a affirmé sur la chaîne ABC n'avoir "aucune preuve" que le président américain ait été mis sur écoute par Barack Obama.

Depuis son élection à la présidence des Etats-Unis, Donald Trump ne cesse de multiplier les attaques sur Twitter. Mais pour le sénateur républicain John McCain, le nouveau président des États-Unis est habilité à obtenir lui-même les réponses qu'il demande. Coutumier des critiques à l'encontre de Donald Trump, il ajoute: "Je n'ai pas de raison de croire que c'est vrai, mais je crois aussi que le président des Etats-Unis peut éclaircir cela en une minute". James Clapper, chef du renseignement américain sous Barack Obama, a quant à lui affirmé dans une interview qu'aucune opération d'écoute n'avait été mise en œuvre par les agences relevant de sa responsabilité contre Donald Trump.

Le président de la chambre des Représentants Paul Ryan, qui fait partie d'un groupe de huit parlementaires qui accèdent à des informations classifiées, a dans une interview à la chaîne CBS News répondu "non" à la question de savoir s'il avait des raisons de soupçonner qu'il y avait une part de vérité dans les affirmations de M. Trump.

Mme Conway a toutefois suggéré qu'on "pouvait surveiller quelqu'un à travers ses téléphones, certainement par ses télévisions " voire même par les "micro-ondes qui deviennent des caméras (.) Nous savons que c'est un fait de la vie moderne ".

La référence aux micro-ondes n'a pas manqué de susciter l'hilarité des internautes, notamment sur les réseaux sociaux. "Soyez sympas, vous ferez beaucoup mieux!"

Recommande: