Disparition de Pierre Bouteiller, grande voix de la radio

11 Mars, 2017, 02:00 | Auteur: Aubrey Nash
  • Disparition de Pierre Bouteiller grande voix de la radio

Pierre Bouteiller, homme de médias, est décédé à l'âge de 82 ans dans la nuit de jeudi à vendredi, selon son épouse à franceinfo.

Mais jusqu'à il y a encore deux ans, il continua de présenter, de sa voix gouailleuse, un magazine hebdomadaire sur TSF Jazz. Né le 22 décembre 1934 à Angers, Pierre Bouteiller aura passé plus d'un demi-siècle derrière les micros, comme journaliste puis comme animateur, consacrant sa vie à la radio - hormis un bref passage à la direction des programmes de TF1 de 1981 à 1982; une année marquée par sa décision de supprimer de la grille de la chaîne L'Eurovision et l'installation de la célèbre émission Droit de réponse, présentée par Michel Polac.

"Ses dernières années furent plus tristes". On parierait qu'à l'heure de fermer définitivement les yeux, des notes d'Oscar Peterson ou de Martial Solal résonnaient dans sa tête de pianiste érudit. Caustique, il se définissait comme un "journaliste subjectif". Il s'attache à diversifier les programmes mais ne fait pas l'unanimité dans l'entreprise.

Directeur de France Inter de 1989 à 1996, il y recrute par exemple Laurent Ruquier, qui l'a remercié vendredi sur Twitter: "Je lui dois mes dix ans à France Inter et ma liberté au micro".

L1 - L'OM cartonne Angers et continue de remonter (analyse et notes)
La compo de départ: Pelé - Sakai, Fanni, Rolando, Bedimo - Vainqueur , Lopez, Sanson - Thauvin , Payet , Cabella . Les Olympiens sont bien rentrés dans leur match, le pressing se révélant efficace, dans les premières minutes.


Directeur de France Musiques de 1999 à 2004 (il rajoute alors le "s" à "Musique"), Pierre Bouteiller fut candidat fin 1995 à la présidence de Radio France.

Au printemps 2004, il était mis à la retraite par le PDG de Radio France, Jean-Paul Cluzel. Coup dur pour l'homme de radio, qui se considère alors "évincé par un inspecteur des finances de passage venant d'inventer un nouveau concept: le limogeage pour cause de réussite". Figure phare de la maison Radio France, le journaliste était un grand amoureux de musique et de littérature.

"Il incarnait cette liberté de ton, cette irrévérence, qui font de la radio un média si populaire et apprécié", a déclaré la ministre de la Culture Audrey Azoulay.

Mais en dehors de la radio, la musique était toute sa vie. Pianiste dilettante, il courut les concerts d'Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Frank Sinatra, Billie Holliday ou. Pierre Bouteiller avait été fait chevalier de la légion d'honneur en 1990. En 2013, las de se lever avant l'aube, il inaugurait une formule diffusée les dimanches, pour laquelle il continuait de piocher dans son inépuisable discothèque de vinyles.

Recommande: