Le pétrole américain sous la barre des 50 dollars

10 Mars, 2017, 01:20 | Auteur: Aubrey Nash
  • Bloomberg

Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens et le cours du WTI repassaient sous les 50 dollars le baril pour la première fois depuis décembre, la hausse des réserves américaines inquiétant les marchés.

Peu d'éléments fondamentaux nouveaux du côté du brut cette semaine: les cours se maintiennent proches de leurs plus hauts récents alors que certains des plus grands producteurs ont réduit leurs extractions.

Mercredi à la clôture, le WTI a perdu 2,86 dollars à 50,28 dollars au New York Mercantile Exchange (Nymex). En conséquence, "les investisseurs se sont rués en masse sur la porte de sortie". Ainsi, malgré un réel effort de ces pays en vue de respecter leurs engagements, les analystes doutent que cela suffira à rééquilibrer un marché en situation d'excédent d'offre.

Pékin hausse le ton la CIA — Wikileaks
Ce à quoi la CIA a rétorqué un peu plus tard que Wikileaks n'était "pas exactement un bastion de la vérité et de l'intégrité". Les hackers de la CIA ne se situent pas qu'à Langley en Virginie, un centre a également été ouvert à Francfort en Allemagne.


Ainsi, les stocks commerciaux de brut aux Etats-Unis ne cessent de gonfler: ils ont encore bondi de 8,4 millions de barils lors de la semaine close au 3 mars, à 528,4 millions de barils, alors que le consensus tablait sur +2 mb. "Il a prévenu que le pétrole de schiste américain pourrait +tuer le marché du pétrole+ si la production devait augmenter trop rapidement", ont ajouté les analystes. Mardi, le ministre de l'Energie de l'Arabie Saoudite, Khalid al-Falih, a aussi contribué à l'accès de faiblesse de l'or noir.

Ces trois derniers pays, membres de l'Opep, avaient été exclus de l'accord de novembre.

Recommande: