La salle du meeting d'Emmanuel Macron vandalisée — Gironde

10 Mars, 2017, 00:33 | Auteur: Sandy Vega
  • Selfie de Hamze Ghalebi auteur de l’article au QG d’En marche

La salle de la Médoquine de Talence, près de Bordeaux (Gironde) a été vandalisée dans la nuit du 8 au 9 mars alors qu'elle devait accueillir un meeting d'Emmanuel Macron au soir du 9. Le candidat d'En Marche! compte néanmoins s'y rendre, comme prévu.

"La cible des vandales laisse peu de doute: "Macron, fallait pas l'inviter", "#Révolution en marche" ou encore "Soyons ingouvernables" ont été inscrits sur les murs à la peinture bleu.

La salle de Talence aurait été vandalisée dans la nuit. Selon la direction du lieu, les dégâts seraient "importants" mais ne devraient pas empêcher la tenue du meeting du candidat.

Journée des droits des femmes : l'épouse de Justin Trudeau suscite une polémique
Sa sortie a également fait réagir dans le monde politique canadien, notamment la députée conservatrice Michelle Rampel, qui lui lance: " Je n'ai jamais eu besoin que l'on me tienne la main ".


Les faits ont été commis dans la nuit de mercredi à jeudi vers 3h30 et une enquête a été ouverte contre X pour dégradations volontaires et confiée au service de la sûreté judiciaire de Bordeaux, spécialisé dans la dégradation des biens, a indiqué la police, confirmant une information du quotidien Sud Ouest.

A la mi-journée, les vitres cassées avaient été remplacées par des plaques de contreplaqué et les inscriptions effacées, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les responsables du mouvement En Marche! "On appelle à ce que les gens retrouvent leur calme pour que le débat d'idées puisse avoir lieu dans la sérénité", a-t-il conclu.

Recommande: