Journée des droits des femmes : l'épouse de Justin Trudeau suscite une polémique

09 Mars, 2017, 00:41 | Auteur: Lynn Cook
  • Ottawa offre 650 millions $ pour la santé sexuelle des femmes

Sophie Grégoire Trudeau, épouse du Premier ministre canadien Justin Trudeau, a appelé mardi 7 mars à associer les hommes à la journée internationale des droits des femmes, déclenchant de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Maladroite ou complètement à côté de la plaque?

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, le gouvernement Trudeau a annoncé, mercredi, un investissement de 650 millions $ pour la santé sexuelle des femmes dans le monde. "Célébrons les garçons et les hommes qui nous encouragent à être qui nous sommes vraiment, qui traitent les filles et les femmes avec respect et qui n'ont pas peur de parler haut devant les autres", a-t-elle ainsi écrit sur le réseau social. Son message est accompagné d'une photo sur laquelle elle pose main dans la main et yeux dans les yeux avec Justin Trudeau. "Prenez une photo main dans la main avec votre allié", demande Mme Trudeau aux femmes en les appelant à poster leur cliché sur les réseaux sociaux. "Les hommes devraient être ouverts à s'identifier comme féministes, s'ils croient que l'égalité homme femme est importante et que nous avons encore beaucoup de travail à faire". Mais elle se fait tacler par de nombreuses internautes sur Facebook.

"Les droits des femmes commencent par le droit de chaque femme et de chaque adolescente de disposer de son corps et de prendre ses propres décisions", a pour sa part commenté la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau. " " Je pense que je vais passer le Jour international de la femme à célébrer les femmes qui m'ont permis de devenir qui je suis.

"364 jours par an, je suis pour tenir la main des hommes et créer des alliances pour soutenir l'égalité".

Sa sortie a également fait réagir dans le monde politique canadien, notamment la députée conservatrice Michelle Rampel, qui lui lance: " Je n'ai jamais eu besoin que l'on me tienne la main".

Recommande: