Commerce extérieur / France : creusement du déficit en janvier

09 Mars, 2017, 00:22 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le déficit commercial français atteint des records

Le communiqué des Douanes fait état de deux facteurs qui ont particulièrement aggravé les choses en janvier: d'une part, le niveau "extrêmement bas " des ventes d'Airbus; de l'autre, l'importation de produits pharmaceutiques à des niveaux inhabituels. De leur côté, les importations ont continué de progresser et affichent une hausse de 2,9 %, bien plus dynamiques que le 1% du mois de décembre.

Au cours des douze derniers mois, le déficit cumulé a atteint 53,1 milliards contre 47,9 milliards pour la même période un an auparavant.

La détérioration de la balance commerciale s'explique en grande partie par la dégradation du solde aéronautique, qui demeure toutefois excédentaire, après un mois de décembre exceptionnel. "Un reflux des ventes était certes attendu après la performance exceptionnelle d'Airbus en décembre, mais le niveau des livraisons réalisées par le groupe est plus faible qu'en janvier des années antérieures, ce qui en accroît l'amplitude", peut-on lire dans la note des Douanes. Plus surprenant: la France a dû procéder dans le secteur pharmaceutique à "un approvisionnement exceptionnel en principes actifs depuis l'Autriche".

En Asie par exemple, les livraisons d'Airbus se sont limité à deux unités seulement.

Les retards de la chaîne de production de l'avionneur ont eu un impact sur les chiffres du commerce extérieur tout au long de l'année 2016, le secteur aéronautique représentant à lui seul 13 % des exportations françaises. Cela concerne "à la fois les approvisionnements en pétrole brut et en gaz naturel, sous l'effet combiné de hausses des volumes et des prix". Avec l'Europe hors UE, le déficit double presque.

Enfin, les importations d'hydrocarbures se sont accentuées creusant le déficit de la balance énergétique.

A quelques semaines de la présidentielle, l'économie française commence à dérailler. De manière plus globale, le déficit commercial pour toute l'année 2016 s'est dégradé plus que prévu, pour s'établir à 48,1 milliards d'euros, constituant une rupture avec la tendance à la baisse de ces dernières années.

Recommande: