La pollution tue 1,7 million de jeunes enfants par an

07 Mars, 2017, 00:50 | Auteur: Jonathan Ford
  • Des bactéries

La pollution de l'air, le tabagisme passif, l'insalubrité de l'eau, le manque de moyens d'assainissement et le manque d'hygiène entraînent la mort de 1,7 million d'enfants de moins de cinq ans annuellement dans le monde. L'OMS estime que 570 000 enfants meurent chaque année à cause d'infections liées au système respiratoire, qui sont directement liées à la pollution extérieure et intérieure, mais aussi au tabagisme passif. La pollution atmosphérique fait aussi augmenter le risque de maladies cardiaques et de cancer, d'après le rapport.

" Un environnement pollué est mortel, en particulier pour les jeunes enfants ", a déploré la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, par voie de communiqué. Ce bilan est dressé par deux rapports de l'Organisation mondiale de la santé intitulés "Un monde durable en héritage: Atlas de la santé infantile et de l'environnement" et "Ne polluez pas mon avenir!: l'impact environnemental sur la santé infantile", dévoilés par Le Monde.

270 000 enfants meurent dans le mois suivant leur naissance de diverses affections, dont la prématurité, qui pourraient être évitées moyennant un accès à l'eau potable et aux moyens d'assainissement et d'hygiène dans les établissements de santé, ainsi qu'une réduction de la pollution atmosphérique.

" "Alain Juppé ne peut rien au " gâchis " de la présidentielle — France
Il n'est pourtant pas très expansif sur son soutien à Benoît Hamon, candidat du PS, vainqueur de la primaire de gauche. Et si François Fillon était remplacé par une femme? "Quant à nous, la droite et le centre, quel gâchis ".


200 000 enfants de moins de 5 ans meurent de traumatismes accidentels attribuables à l'environnement (intoxications, chutes et noyades).

" Au-delà des dangers " traditionnels " - pollution de l'atmosphère, de l'eau, manque de sanitaires ou maladies transmises par vecteur comme le paludisme - identifiés de longue date dans les régions en développement, elle s'attaque aux dangers environnementaux " émergents", de plus en plus préoccupants, liés à l'activité industrielle planétaire tels que l'exposition aux polluants, aux déchets électriques et électroniques, ainsi qu'au changement climatique... "Si nous investissons en vue de supprimer les risques environnementaux pour la santé, par exmple en vue d'améliorer la qualité de l'eau ou d'utiliser des combustibles plus propres, les bienfaits pour la santé seront considérables", a-t-elle ajouté. Les déchets électroniques de nos ordinateurs et téléphones portables mal recyclés ou abandonnés dans la nature constituent un danger, en exposant les enfants à des toxines qui peuvent entraîner une diminution des aptitudes cognitives, un déficit d'attention, des lésions pulmonaires voire des cancers. En effet, entre 11 et 14 % des enfants souffrent d'asthme - 44 % de ces cas sont liés à la pollution.

Les enfants ingèrent aussi nombre de substances chimiques dangereuses présentes dans les aliments.

Recommande: