Alain Juppé ne sera pas candidat — Présidentielle française

07 Mars, 2017, 01:20 | Auteur: Jonathan Ford
  • François Fillon

Sachez que ce n'est pas la première fois que François Fillon utilise cet écart de langage.

Nicolas Sarkozy s'est lui aussi impliqué dans la crise. "Il pensait que sa candidature n'était plus tenable et il le lui a dit", rappelle un très proche de l'ancien chef de l'État, confirmant les informations du Figaro. Le week-end l'a fait changer d'avis. 7,8 millions de personnes ont en effet regardé Fillon au JT de France 2.

La situation est donc encore très floue ce lundi matin. "C'est mort pour Fillon", aurait-il confié à des membres du parti dimanche. "Ça l'a marqué", s'amuse l'un de ses interlocuteurs habituels.

Pour autant, la décision du maire de Bordeaux exclut-elle l'hypothèse d'une candidature de remplacement?

Le débat est loin de s'apaiser avec le renoncement définitif d'Alain Juppé à remplacer François Fillon.

Selon lui, "il n'y a pas de plan B". Le président de l'UDI s'était même dit prêt à solliciter, "à titre personnel", Jean-Louis Borloo. (.) Tu es notre candidat si tu le souhaites.

Droit dans ses bottes. C'est toi qui a les clés. Jacob devait aussi relayer le souci, exprimé autour de la table du petit déjeuner, de récupérer les centristes.

"La démonstration de force du Trocadéro entretient le supplice que vit la droite: chaque heure rend la situation plus intenable et le choix plus difficile à prendre!" La rencontre de demain, entre eux deux et Alain Juppé, n'y changera rien. Il lui faudra encore passer l'épreuve de la convocation des juges le 15 mars, qui pourrait potentiellement aboutir à une mise en examen. Tous les espoirs des amis du maire de Bordeaux se sont effondrés quand ils ont écouté sa déclaration solennelle, lundi.

"Je confirme, une bonne fois pour toutes, que je ne serai pas candidat à la présidence de la République".

Tout en critiquant les candidatures de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron, il a condamné l'attitude jusqu'au-boutiste de M. Fillon, regrettant son " obstination " et " un système de défense fondé sur un complot et un soi-disant assassinat politique " dans la procédure judiciaire ouverte suite aux révélations sur un présumé emploi fictif de son épouse. J'ai choisi de faire appel à nos électeurs en organisant dimanche un grand rassemblement à Paris. "Celui qui cite Rousseau dans son discours n'a-t-il pas trouvé un autre mot dans la langue française pour se défendre!". Je lui ai renouvelé mon soutien à plusieurs reprises. J'ai eu la réponse par Alain Juppé ce matin. C'était la seule alternative possible. Ce comité, convoqué à l'initiative du secrétaire général de LR, Bernard Accoyer et du président du Sénat Gérard Larcher, réunit une vingtaine de ténors du parti. Les sondages sont mauvais. "Je ne dis pas que François Fillon doit se retirer. Il n'y a pas de plan B, je l'ai toujours pensé", a-t-il développé avant de marteler: "Il faut que chacun se reprenne".

Nos électeurs ne pardonneraient pas ceux qui entretiennent le poison de la division.

Recommande: