Wall Street: repli technique éclipsé par les +44% de Snap

03 Mars, 2017, 00:25 | Auteur: Aubrey Nash
  • Après ses lunettes Spectacles Snap cherche à multiplier les possibilités de prise de vue avec les drones

En effet, Snap visait initialement une valorisation comprise entre 19,5 milliards et 22,3 milliards de dollars via une fourchette indicative de prix de 14 à 16 dollars. Mais aujourd'hui, l'activité sur la Bourse américaine de Wall Street est devenue particulièrement excitante: Snapchat y a fait son entrée, et celle-ci était étonnamment bien réussie.

"Snap est une grande entreprise avec une valorisation de 500 millions de dollars mais c'est un désastre total au-dessus de ce seuil", estime Trip Chowdhry de Global Research Equities, estimant que la valorisation actuelle "montre vraiment que les marchés sont complètement déconnectés de la réalité".

C'est l'événement boursier de ce début d'année: l'IPO de Snap a tenu ses promesses et même plus. L'action de la maison-mère de l'application Snapchat a ouvert en forte hausse ce jeudi (+40% à un peu plus de 24 dollars) pour ses premiers pas en Bourse, valorisant la société à près de 34 milliards de dollars. Une proposition jugée dérisoire par les fondateurs de Snap qui avaient poliment - mais fermement - décliné l'offre. Selon plusieurs sources citées par Reuters, l'offre aurait été sursouscrite plus de 10 fois et Snap aurait pu fixer son prix jusqu'à 19 dollars.

Autre détail qui a attiré l'attention: les investisseurs ayant acheté des actions n'auront pas de droit de vote.

Elle reconnaît toutefois n'avoir aucune garantie de séduire des publics plus âgés, à commencer par ses futurs investisseurs: lors de la tournée de présentation précédant l'entrée en Bourse, certains ont émis des doutes sur ses perspectives et elle a dû prévoir une vidéo pour tout leur expliquer du fonctionnement de son application vedette.

Désormais, la " machine " est lancée et les marchés feront office de juge de paix. Alors que le réseau social de Mark Zuckerberg avait stagné à son premier jour de cotation en raison d'un incident technique, Twitter avait vu son titre s'envoler de 73%. Un " démarrage en fanfare " également espéré par les investisseurs de Snap.

Recommande: