Renault-Nissan et Transdev vont développer une flotte de véhicules autonomes

03 Mars, 2017, 00:26 | Auteur: Aubrey Nash

L'alliance Nissan-Renault a profité de l'événement pour annoncer un partenariat avec Transdev, spécialiste de la mobilité avec les transports urbains.

Le groupe Renault-Nissan et Transdev (alliant la Caisse des Dépôts et Consignation et Véolia) vont développer des services mobiles avec des flottes de véhicules électriques autonomes pour des segment d'offres de transport (public, à la demande). Les deux entités vont participer au développement d'un réseau de véhicules électriques autonomes à destination du grand public et du transport à la demande. Les deux partenaires se placent ainsi dans une logique de fournisseur d'un système "clef en main " à des clients extérieurs, incluant à la fois les véhicules et les outils de gestion. Ce système offrirait aux clients la possibilité de réserver leurs trajets, et aux opérateurs d'exploiter et gérer cette flotte de véhicules autonomes.

Des essais combinant les voitures électriques Renault ZOE et une plateforme de répartition à la demande, de supervision et de routage mise au point par Transdev doivent se dérouler près de Paris. Ces expérimentations se dérouleront sur le plateau de Saclay, en région parisienne, où est basé le technocentre du constructeur français. En septembre dernier, le partenariat Renault-Nissan avait notamment signé un accord avec Microsoft pour concevoir des voitures connectées fonctionnant avec la plateforme infonuagique Microsoft Azure. Il s'est engagée dans une série de déploiements pilotes dans plusieurs pays et exploite actuellement le premier service commercial avec navettes autonomes au monde sur le campus d'EDF à Civaux, en France. Ce n'est pas la première association pour Renault-Nissan dans le domaine des technologies et des nouvelles mobilités. Avec la perspective d'enclencher un marketing de masse sur des véhicules vraiment autonomes dès l'année suivante.

Recommande: