Moubarak acquitté dans le meurtre des manifestants en 2011 — Egypte

03 Mars, 2017, 00:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Hosni Moubarak transporté pour assister son procès ce jeudi

Le verdict de jeudi, émis par la Cour de cassation, est considéré comme définitif et sans appel. Pour des raisons techniques, la justice avait ensuite ordonné un nouveau procès. En juin 2012, il est condamné en première instance à la prison à perpétuité pour meurtres, mais la justice égyptienne ordonne sa libération conditionnelle en août 2013.

Hosni Moubarak était accusé d'avoir incité au meurtre de manifestants pendant la révolte de 18 jours qui avait secoué le pays en 2011.

Jeudi, la cour de cassation a finalement confirmé l'abandon des charges. La cour a également rejeté la demande des avocats des victimes de réouverture des procès civils, ce qui ne laisse plus aucune possibilité de voir cette affaire jugée devant une quelconque juridiction.

Au Caire, le juge a lu à l'ancien président l'acte d'accusation qui lui reprochait, avec son ministre de l'Intérieur, d'avoir fourni des véhicules et des armes utilisés contre les manifestants et de n'avoir pas agi pour empêcher des morts.

M. Moubarak, 87 ans, a passé le plus clair de son temps dans un hôpital militaire en résidence surveillée depuis son arrestation en 2011.

Après avoir été obligé de quitter son poste de président en février 2011 suite à une énorme pression populaire, Hosni Moubarak vient de connaitre la fin de son long feuilleton judiciaire. Ses deux fils, Alaa et Gamal, ont été remis en liberté.

Recommande: